Publicite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Article
« Initier à l’analyse par la publicité » René Labonté
Québec français, n° 51, 1983, p. 74-79.

Pour citer cet article, utiliser l'adresse suivante :
http://id.erudit.org/iderudit/55385ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des servicesd'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offredes services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 13 May 2012 11:09

COLLÉGIAL

initier à VanaWse par la publicité
rené labonté

Deux paquets de cigarettes géants se dressent plus haut que des montagnes aux cimes enneigées; des voyageurs survolent un désert sur une valise suspendue àun b a l l o n ; une jeune femme séduisante en maillot de bain, à côté d'un appareil de radio, t o u c h e la main d'un compagnon invisible et vous regarde droit dans les y e u x : la publicité règne dans nos rues et le long de nos routes. Et elle pénètre dans nos maisons par la radio, la télévision, les journaux, les magazines et même le courrier. Elle fait à ce point partie de notre décorfamilier que beaucoup de gens ne pourraient s'en passer; certains élèves nous ont dit avec humour que les commerciaux à la télé les amusent et les étonnent parfois, mais que, le plus souvent, ils présentent un aspect pratique : leur laisser le temps d'aller au frigo ou au «petit c o i n » sans manquer la suite d'une émission. Mais la publicité ne sollicite pas que l'intérêt de l'homme de la rue. Depuisune vingtaine d'années environ, elle a p r o v o q u é des débats entre c o n s o m mateurs et publicitaires et elle a été étudiée sous toutes ses coutures, notamment par des chercheurs universitaires. L'école s'est aussi intéressée à la p u b l i cité, aux images publicitaires ; d'ailleurs, elle a tout à fait raison de ne pas les bouder et de les utiliser à autre chose qu'à leur fin p r e m i èr e ; elles font partie du quotidien de l'étudiant. Après avoir passé brièvement en revue les différentes utilisations pédagogiques qui ont été faites de la publicité, j'aimerais en proposer une dont on a pas ou peu p a r l é : le message publicitaire c o m m e initiation à l'analyse. Je dirai aussi un mot sur d'autres façons intéressantes de tirer profit de la publicité pour, finalement,présenter les avantages de cet emploi à des fins pédagogiques.

La publicité dans la salle de classe
Les professeurs de français langue maternelle ont jusqu'ici utilisé la p u b l i cité pour en dégager la teneur culturelle, c'est-à-dire ce qu'elle reflète du caractère et des tendances d'une société, ou bien pour en montrer le f o n c t i o n n e m e n t en tant que media ou acte de c o m m u nication.D'autre part, le message p u b l i citaire a servi à étudier la langue-entrain-de-se-faire et les procédés de lang a g e ; il a fait l'objet de nombreuses études sémiotiques dont certaines ont été employées c o m m e modèles d'analyse surtout dans l'enseignement supérieur. La publicité a aussi inspiré divers travaux de création : fabrication d'annonces à partir d'un thème ou selon une exigenceparticulière (humour, stylisation, etc.), rédaction de textes publicitaires ou de slogans (en s'inspirant de proverbes, par exemple), collages utilisant différentes annonces, représentation par un ou plusieurs acteurs d'un message publicitaire destiné à la radio ou à la télé. On a également eu recours aux messages publicitaires — et peut-être davantage qu'en langue maternelle — dans l'enseignement...
tracking img