Puis-je penser ce que je veux?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Puis-je penser ce que je veux ?

Intro

Cette première partie va répondre de façon affirmative à la question posée, en mettant en avant la relation quiexiste entre conscience et liberté.
Avant de pouvoir penser ce qu’il veut, le sujet doit prendre conscience de sa liberté, et l’expérimenter pour une premièrefois. L’accès à la pensée libre doit donc passer par l’expérience de la conscience. A l’inverse de l’acte machinal, ou de l’acte répété, un acte réfléchi sera doncpensé, afin de pouvoir mener à l’action voulue. S’en rendre compte, c’est se représenter l’action que l’on va effectuer. Pour un somnambule, inconscient de ce qu’il fait,il suffit d’un obstacle à son mouvement pour que sa conscience se réveille. Il est ainsi libéré de l’automatisme dont il était l’esclave. Dans cet exemple,l’obstacle fait office d’élément déclencheur de la conscience. Le somnambule, inconscient, devra donc réfléchir pour éviter l’obstacle, ce qui déclenchera un processus deréflexion, aboutissant enfin à l’ouverture de la conscience. Se libérer de l’automatisme revient donc à prendre conscience que l’on peut accéder à la liberté de pensée.Ce n’est donc qu’après avoir pris conscience de la liberté que l’homme peut accéder à la liberté de conscience. Prendre conscience revient à faire l’expérienced’une première forme de liberté. Le sujet réalise donc que, devenant conscient, il s’ouvre sur la possibilité de réfléchir, de choisir, et de décider, en somme d’agir etde penser ce qu’il veut. Ceci sera donc le cas de la majorité des hommes, qui sont capables d’agir par eux-mêmes, et non par des mécanismes dictés par autrui.
tracking img