Punch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1220 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les rapports Est/Ouest vus par Punch – Proposition de correction

 Le document sur lequel nous avons à travailler est une caricature de N.Mansbridge, parue dans le journal britannique Punch en septembre 1961, soit quelques semaines après la crise de Berlin, qui a vu les Soviétiques et les Allemands de l’Est construire le mur si symbolique. Nous sommes ici au cœur de la Guerre froide, au momentoù prend fin la coexistence pacifique qui avait vu les relations entre les grands s’améliorer dès la fin des années 50, notamment par des discussions que l’auteur qualifie de « vitales ».

 Les deux personnages représentés, tout droit sortis du Moyen Âge, sont des chevaliers en armures symbolisant les deux blocs qui s’affrontent dans le cadre de la Guerre froide. A droite de l’image, lechevalier porte sur un plastron la faucille et le marteau, emblèmes du communisme. Il représente bien évidemment l’URSS de Khrouchtchev tandis que le personnage de gauche, est lui une représentation de l’Amérique de Kennedy, bien reconnaissable au drapeau américain qu’il arbore sur le poitrail. Il est à noter que si les deux protagonistes sont autour d’une table, symbole de la négociation envisagée,rien n’apparaît sur leur heaume pour parler. Le casque est fermé, donc on dialogue difficilement, ce qui est renforcé d’ailleurs par les mains près des oreilles. On cherche à s’entendre mais on n’y arrive pas. Le choix d’une armure pour vêtir les deux personnages est caractéristique de la tension qui existe entre les deux Grands à l’époque, avec une course à l’armement qui continue malgré lesintentions pacifistes.
Ils affirment en effet chacun à leur manière leur détermination. Le chevalier américain a le poing sur la table, comme pour manifester la fermeté de ses positions tandis que le second a la main sur son épée, prêt le cas échéant à s’en servir si la situation dégénère. Ceci est symbolique de l’époque où les armées se préparent à une éventuelle intervention, que personne ne souhaiteet qui ne viendra jamais d’ailleurs. Les Soviétiques reprennent leurs essais atomiques atmosphériques au début du mois de septembre 1961. Le caricaturiste (anglais ?) prend ici la décision de faire apparaître les Soviétiques comme les plus agressifs, nous venons de le voir tandis que l’Américain reste attentiste mais fermement, ce qui est directement inspiré de l’actualité du moment.

 Eneffet, nous sommes quelques semaines après une crise importante de la Guerre froide. Malgré la bonne volonté affichée de part et d’autre, les difficultés de dialoguer sont manifestes et ce, malgré l’orientation choisie par Nikita Khrouchtchev de s’engager dans une « coexistence pacifique », qu’il a définie lors du XXème Congrès du PCUS en 1956 et qu’il a illustrée par des rencontres comme en 1959 avecEisenhower et surtout en juin 1961 avec Kennedy. La tension reste forte dans un contexte de compétition permanente, à l’image de la mise en orbite du satellite Spoutnik en octobre 1957 ou du vol de Youri Gagarine 1er homme dans l’espace en avril 1961, au grand désappointement des Américains. Ces derniers s’estiment d’ailleurs victimes d’un « missile gap » et relancent dès mai 1961 la course àl’armement pour tenter d’épuiser l’URSS ainsi que le programme aérospatial Apollo.
C’est dans ce contexte que se radicalisent les relations à propos de Berlin. En effet Khrouchtchev relance le débat sur le statut quadripartite de la ville, qu’il souhaite rattacher à la RDA. De plus, le survol du territoire soviétique par un avion espion américain envenime une situation déjà électrique à cause del’exil massif des Allemands de l’Est vers l’Ouest, qui remet en cause l’Est. C’est là qu’il faut replacer la décision des autorités Est-allemandes, avec la bienveillance soviétique, déjà émoussée par le schisme avec la Chine l’année précédente, d’ériger un mur isolant la partie ouest de la ville de Berlin, dans la nuit du 12 au 13 août 1961. Le prétexte annoncé est la fuite trop importante des «...
tracking img