Qcm science de la communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
QCM Sciences de l’Information et de la Communication -

Consolidation

QCM Sciences de l’Information et de la Communication - Introduction aux sciences humaines – - Communication Politique 1. Quelle est la démarche de l’enseignement « Sciences de l’information et de la communication » Partir du principe : « la communication, c’est cela, et çà marche comme cela ». Prendre du recul : « Certainsauteurs considèrent la communication comme cela … D’autres comme cela… Et voilà la conception que je sélectionne ». 2. Comment fonctionnent les sciences humaines en général, et la communication en particulier ? Avec des « lois » valables universellement et toujours : en appliquant ces lois, on aura une communication / un comportement efficace. Avec différentes théories, proposant différenteshypothèses, qu’il faut aller expérimenter sur le terrain, pour voir ce qui fonctionne concrètement (pragmatisme, recul critique) : il n’est pas possible de démontrer ou prouver d’emblée qu’une de ces théories est plus valable qu’une autre. 3. Que signifient ces citations ? « C’est la théorie qui détermine ce qu’on peut observer » (A.Einstein) « Nous n’observons pas la nature elle-même, mais la naturesoumise à notre méthode d’investigation » (W.Heisenberg). Les théories et les méthodes permettent de voir le réel d’une certaine façon ; si l’on change de théorie et de méthode, la réalité nous apparaît différemment. Les théories et les méthodes ont une valeur descriptive-explicative, et l’application de telle ou telle théorie sur le terrain n’a pas d’incidence sur les résultats que l’on trouve.4. Qui a traité cette idée d’incidence / influence des théories et des méthodes d’investigation en sciences humaines ? Le psychologue et psychothérapeute Thierry Melchior. L’auteur Christian Salmon. 5. Dans le champ de la communication politique, qu’appelle-t-on le « storytelling » ? La façon dont les candidats politiques transforment la politique en un « festival de narration d’histoires », danslequel la presse joue à la fois l’acteur, le chœur, et le public. La façon dont les candidats politiques, dans leur communication politique (pendant leur campagne), parlent autant leur vie privée que de leur opinion politique. 6. Qui a écrit un ouvrage sur le « storytelling » ? Thierry Melchior. Christian Salmon. Albert Einstein.

Stéphanie MARTY – 2010/2011

1

QCM Sciences de l’Informationet de la Communication -

Consolidation

7. En communication politique, qu’est-ce qui est le plus souvent reproché et critiqué ? La volonté de « contrôler l’agenda », c'est-à-dire « occuper la scène », sans jamais laisser le temps à la presse d’aller « au fond » de ce qui est dit, et sans laisser le temps à la presse de créer elle-même l’évènement. L’utilisation trop fréquente d’informationschiffrées et de statistiques (pourcentages, proportions, schémas, ‘camemberts’…). 8. Qu’est ce que la « démagogie » ? Le « désir excessif et immodéré de puissance et de gloire, souvent connu et désigné par l’expression ‘folie des grandeurs’.» « L’art de mener le peuple en s’attirant ses faveurs », ce qui veut dire : flatter le peuple, le ‘caresser dans le sens du poil’, lui dire les choses qu’il aenvie d’entendre (telles qu’il les ressent, et telles qu’il a envie qu’on les lui dise) ». 9. Quel élément tend de plus en plus à prendre la place centrale en communication politique ? L’argumentation politique ‘stricto-sensu’ (au sens strict), le contenu, le fond, le programme, l’action politique et ses résultats. La politique ‘lato-sensu’ (au sens large), le marketing, l’image, l’apparence, lesaffects, la forme, le lien (fusionnel) et la (bonne) « longueur d’ondes » qu’entretient le politique avec son électorat. 10. Quel élément tend à être de plus en plus critiqué et dénoncé en communication politique ? La priorité donnée à l’argumentation (contenu, fond, programme) => politique traditionnaliste, conservatrice et ‘janséniste’, qui conduit, convainc et entraine l’opinion, se...
tracking img