Qqch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (699 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Il existe des écrivains qui pensent que le théâtre est l'art de l'artifice et de l'illusion tels que Diderot qui écrit que la perfection d’un spectacle est «  l’imitation si exacte d’une action quele spectateur, trompé sans interruption, s’imagine assister à la scène » tandis que d'autres le voit comme un miroir de la réalité qui reste naturel. Nous nous demandons donc si le théâtre estseulement un art de l’artifice et de l’illusion ou s’il reflète plutôt la réalité. Nous aborderons d’abord le théâtre sous l’angle de l’artifice dans tous les sens du terme. Ensuite nous étudierons l’autreangle sous lequel il est le reflet du monde réel. Et enfin nous terminerons par voir si les artifices sont aussi paradoxalement certaines fois révélateurs d’une réalité.
Le théâtre est une créationlittéraire de A à Z, qui peut être inspirée de faits réels certes, mais cela reste une création, car les personnages, leurs actions, l’intrigue de l’histoire et l’histoire elle-même sont tous imaginés.Il faut aussi que les bienséances et les unités de temps et de lieu fassent vraies. Tous les effets y sont concertés et les conditions de la représentation doivent tout a l’artifice (décor, masques…).L’utilisation des exagérations (comportements, voix) peut par exemple renforcer l’aspect comique d’une scène. Mallarmé dit, dans son recueil « Crayonné au Théâtre », le théâtre « dois nous introduiredans un monde transcendant, nous arracher à nous même et au monde réel, nous montrer l’ineffable ». Pour Picasso, le théâtre est le lieu du « faire croire », du « faire semblant ». On peut prendrel’exemple l’Illusion Comique de Corneille ; il y a un magicien (prestidigitateur), Primadant <, qui fait croire à Matamore que son fils, Clindor, est mort alors que ce dernier joue une scène de théâtreorchestrée par Primadant dans laquelle il fait le mort. Clindor donne l’illusion d’être mort, et Matamor, et donc le spectateur, y croit. Le théâtre est donc un art de l’artifice et de l’illusion...
tracking img