Qu'attendre de la vengeance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

Qu’attendre de la vengeance ?

Attendre quelque chose de la vengeance suppose, d’abord que cet acte soit justifiable puisque rien ne peut être attendu s’il est motivé par une action injuste, mais aussi que l’on puisse espérer l’arrivée d’un événement suite à cet acte, qu’il est possible d’aspirer à un gain.
On ne peut espérer en effet un aboutissement à lavengeance que si seulement et seulement si cette espérance est fondé, est le produit d’un raisonnement parfaitement construit et qui est conduit sans aucunes influences de l’environnement. Il faut que cette aspiration soit juste car l’homme moderne ne peut pas aspirer à l’injustice.
Cela veut donc dire que réparer une offense en punissant soi-même peut se justifier, puisqu’on observe, aujourd’hui,que la vengeance est un fait. On peut donc penser qu’elle est motivé, et qu’il s’agit d’une solution juste à un conflit d’individu.

Même si de fait la vengeance existe, est-elle justifiable ? Peut-on fonder un acte sur un sentiment haineux ? Est-il juste
Qu’es-ce qui peut motiver la vengeance ? D’où vient-elle ? Qu’es-ce qui dans la société peut rendre justifiable ce geste, et donc rendrepossible tous les souhaits envisagés ? comment la justice se positionne-t-elle par rapport à cette attitude ? Si alors rien ne va à l’encontre d’un tel geste quelles fins alors peut-on espérer ?
L’une des valeurs essentielles de la démocratie est la liberté. L’homme est donc libre d’agir comme il l’entend tant qu’il respecte les principes de la communauté. On peut donc alors penser quel’homme peut user de son libre arbitre, de sa volonté a se déterminer librement, autant qu’il le souhaite. Il peut donc juger par lui même. Et Aristote définit le libre comme l’association de la volonté et de la raison, fondant la responsabilité de l’individu devant toutes sortes de lois. L’acte libre c’est alors le désir d’un bien qui constitue la fin de cette action, la raison sert alors de moyenpour parvenir à la réalisation de cette fin. Or de nature l’homme est plus ou moins égocentrique, et lorsqu’il se trouve dans une position défavorable, il tente toujours de rééquilibrer les débats pour son propre intérêt, malgré cet rationalité du raisonnement. Le jugement qu’il porte sur la situation n’est alors pas du tout objectif puisque son souci premier est sa situation dans le conflit. Saraison est faussé par son égoïsme, il agis alors par pulsion, selon sa passion. Mais malgré tout cet acte de vengeance est justifié et légitime par sa liberté naturelle.
Il serait donc légitime qu’un enfant se rebelle face à l’autorité de ses parents puisque par souci d’équité l’enfant veut comme tout homme être respecté, il n’aurait donc pas à obéir, à se soumettre aux ordres de ses parents. Or cen’est le cas puisque dans nos sociétés l’enfant à le devoir d’obéir à ses parents. La vengeance ne peut donc pas être justifié, ou du moins elle ne peut pas se légitimer uniquement grâce à la liberté de l’homme mais elle n’est pas pour autant injuste.
Toutefois la violence peut non seulement s’expliquer mais se justifier dans bien des cas, par exemple la légitime défense qui est souvent utilisé endroit comme circonstance atténuante. Elle peut même être tenue pour rationnelle : on peut pas se laisser taper dessus sans rien dire.
De plus le besoin de vengeance que peut ressentir un homme, n’est qu’un sentiment de haine envers autrui, issue d’une situation qui lui est néfaste, qu’il ne contrôle plus du tout. Il souhaite alors rétablir la situation, rééquilibrer les débats en faisant souffrirautrui autant que lui a pu souffrir. La motivation de cet acte est donc une réaction primaire de l’homme, qui souhaite faire payer de ses propres mains le responsable de son malheur. La vengeance est la première et la plus ancienne manière de la justice.
Elle vise à rétablir l’égalité en punissant l'agresseur, elle obéit à la loi du Talion : oeil pour oeil et dent pour dent, qui est...
tracking img