Qu'entend-on par autonomie des jeunes ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONFERENCE B
QU’ENTEND-ON PAR AUTONOMIE DES JEUNES ? Par Elsa RAMOS, Sociologue, Maître de conférence à l’Université Paris Descartes.

Elsa RAMOS Je suis sociologue et travaille sur la question que je suis chargée d’aborder cet après-midi : l’autonomie des jeunes. Je me suis intéressée à la question des jeunes adultes ainsi qu’à la question de l’autonomie pour les adolescents. Je suisenseignant chercheur à l’Université Paris Descartes ; je suis chercheur au CERLI, centre de recherche sur les liens sociaux, laboratoire dans lequel plusieurs thèmes sont travaillés, dont la jeunesse et l’adolescence. Pour commencer plus directement sur notre question : « qu’entend-on par autonomie des jeunes ? », quand on s’interroge sur cette question, à quoi pense-t-on ? On peut globalement dire que laconstruction de l’autonomie correspond à l’aspiration et aux ressources que se donne l’individu pour agrandir un monde à soi. Comment construit-on ? Comment agrandit-on un monde à soi ? Question. En étant indépendant financièrement, en ayant des espaces à soi ; quelle différence entre avoir une chambre à soi chez ses parents, avoir un appartement à sa charge, ou être indépendantrésidentiellement, mais voir son loyer payé par ses parents ? Comment construit-on et agrandit-on un monde à soi ? En ayant un emploi, qui octroie un salaire et aussi un statut. Quel sens peuvent avoir les allers et retours que font certains jeunes, entre des formations et des expériences professionnelles à la recherche d’une activité qui leur convienne et pas seulement qui leur apporte un salaire ? Et la famille,quelle est sa place dans cette quête de l’autonomie ? La place de l’entrée dans la parentalité aussi pour les jeunes adultes. Et les plus jeunes, ou aussi certains jeunes adultes, qui dépendent de leurs parents, financièrement, matériellement, résidentiellement, quid de l’autonomie dans une telle situation de dépendance ? Qu’en est-il de la hiérarchie parents/enfants dans ces relations ? Autant dequestions et de pistes pour dessiner quelque peu la complexité du panorama qu’embrasse la question de l’autonomie des jeunes. Dans un premier temps, on peut s’intéresser à l’autonomie des jeunes à partir de la question du devenir adulte et de l’entrée dans l’âge adulte. Quand être autonome est appréhendé par la question du devenir adulte, la situation est étudiée à partir d’un certain nombred’indicateurs. Je les cite : - la fin des études, - le premier emploi, - la décohabitation, - la mise en couple, - le premier enfant. Dans les sociétés traditionnelles, le passage à l’âge adulte est défini par des rites de passage qui instaurent un avant et un après. Le service militaire, par exemple, pouvait tout à fait être considéré de cette manière. Le passage à l’âge adulte, toujours dans dessociétés plus traditionnelles, était défini par un fort synchronisme des seuils ; cela veut dire que les seuils étaient franchis dans un certain ordre, celui que je viens d’évoquer : la fin des études, le premier emploi, la décohabitation, la mise en couple, le premier enfant. La trajectoire humaine apparaît ainsi comme une succession d’étapes, comme une suite de phases identifiées et identifiables.Dans les sociétés contemporaines, dans nos sociétés donc, ces seuils apparaissent désynchronisés et je me réfère là au travail d’Olivier GALLAND, qui a travaillé sur cette question. Les seuils désynchronisés, cela signifie que les franchissements des différentes étapes ne se font plus au même âge, ni dans le même ordre. De plus, en France, on observe une prolongation

1

de la cohabitationintergénérationnelle, c’est-à-dire que les jeunes restent de plus en plus longtemps chez leurs parents ; tout ceci participe de la difficulté à identifier une trajectoire qui serait celle de l’entrée dans la vie adulte. En même temps, parler d’autonomie, ce n’est pas seulement passer ces seuils. Il nous faut là distinguer deux notions, celle d’indépendance et celle d’autonomie. L’indépendance se...
tracking img