Qu'est ce qu'un roi?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 7 (1560 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 28 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE PRINCE ET LES ARTS
Master Enseignement

ART DU VISUEL

Thématique: Qu'est ce qu'un roi?

Exemple de Louis XIV et de la galerie des glaces.

En vingt et un tableaux ( huit dans l'escalier, treize dans la galerie) se révèle ce que c'est qu'un roi. Il faut savoir que Le Brun a renoncé à la divinisation du roi. Rompant avec la tradition iconographique qui, depuis les débuts de laRenaissance, le représente sous forme divine (Jupiter, Apollon) ou héroïque (Hercule), le Premier Peintre a délibérément choisi de le montrer sous une apparence humaine, celle de l' imperator à la romaine. La divinisation était une règle. Mais pas dans l'escalier ni la galerie à Versailles. En effet, on allégorise pas le roi. C'est Louis XIV qui est devenu une allégorie.

Les ingrédients du pouvoir etses signes extérieurs.

Regalia

L'éminence

Le roi est toujours surélevé. Il n'y a qu'un seul tableau ou on le voit marcher sur le sol. Il s'agit du tableau Guerre pour les droits de la reine.

Il peut aussi s'agir d'une estrade simple, carrée ou avec une avancée semi-circulaire.
( Réformation de la justice)

On retrouve aussi le pavillon et le podium.
( L'ordred'attaquer quatre places)

Le roi est huit fois sur le trône, lequel peut être visible ou non.
Il s'agit d'un siège à l'antique, on peut apercevoir un pied ou encore un bras avec une tête de lion, ou le dossier.
Le roi gouverne par lui même

Le roi peut être représenté à cheval. Cependant, on recourt à des figurations plus valorisantes.
C'est le cas du tableau Passage du Rhin.

Costume etcoiffure

Le roi porte l'habillement d'un empereur romain du premier siècle:

la tunique
des lambrequins au niveau des épaules et de la taille
la ceinture en ruban
la culotte descendant au dessous du genou
des brodequins à lanières
le manteau agrafé devant la poitrine et rejeté en arrière

L'habillement est différent selon les tableaux. Selon les scènes le manteau diffère.

Lacoiffure est très révélatrice. Dans l'escalier on remarque que le roi n'est jamais tête nue. Six fois il est couronné de laurier et deux fois d'un casque. En revanche dans la galerie, il est cinq fois tête nue.(tableau résolution prise de faire la guerre).
On parle aussi de casque comme coiffure. Selon Charpentier le casque est un « habit de tête du roi ». Le casque n'a pas qu'une vocation militaire.Il peut aussi avoir une connotation politique. Exemple dans le tableau Ordre d'attaquer quatre places, il allégorise la sagesse du roi. Il est comme une cloche qui enveloppe les desseins du prince et empêche leur divulgation intempestive. Dans la galerie, le roi est plus représenter tête nue. Cette tête se suffit. Elle est héroïque par elle même. Elle n'a pas besoin d'attribut.

Il n'y a jamaisde couronne royale mais on remarque la présence d'une perruque. Perruque que l'on portait au XVII ème siècle. Pour les hommes de Lumières, la perruque n 'est autre qu'un anachronisme. En effet, les maitres de cette époque ne s'étaient pas complétement affranchis des tendances de leur contemporains.
Il faut savoir qu'avant la généralisation à la fin du XVII ème siècle, la perruque fut d'abord uncaractère identitaire du roi de France. Elle a gagné les têtes princières et aristocratiques d'Europe (exception Espagne et Suisse).

Les objets tenus

Le roi est représenté vingt quatre fois tenant un objet dans sa main dont seize fois cet objet est le signe d'un commandement.

On retrouve:

le bâton, insigne commandement militaire (bâton de court)
une canne, tenue horizontalement pourdésigner un objectif ou verticalement avec la paume de la main posée sur le sommet tableau le roi arme
le gouvernail ou « timon de navire » tableau ordre rétablit dans les finances
foudre de Jupiter
sceptre
trident de Neptune

Il peut s'agir d'un objet de circonstance lié à la fonction de gouverner:

rouleau
registre
parchemin avec sceau
couronne
rameau olivier tendu à l'Espagne...
tracking img