Qu'est-ce que comprendre autrui ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

Qu’est-ce que comprendre autrui ?

L’Homme vit en perpétuelle compagnie de personnes qui lui sont plus ou moins familières. La notion d’autrui nous est alors connue dans la mesure où elle rend concret notre conception de l’autre. Ce dernier, provenant du latin « alter » et signifiant contraire, est celui auquel nous nous identifions et prenons exemple pour nous construire etévoluer. Notre vie quotidienne est issue de ce rapport entretenu avec la communauté qui nous entoure et chaque personne a un sens intuitif de soi-même et est sans cesse dans la recherche d’acquisition de nouvelles connaissances.
Mais qu’est-ce que comprendre autrui ? N’est-ce pas en grande partie grâce au langage que l’on peut comprendre autrui ? N’est-ce pas le fait de se construire à partir de lavision que l’on a de l’autre ? C’est ce dont à quoi nous répondrons dans cette réflexion argumentée qui nous aidera à comprendre le rôle et l’intérêt de l’approche d’autrui.

Il semble naturel de penser que notre premier devoir envers autrui est de nous efforcer de le connaître. Le mot « autrui » signifie littéralement une personne opposée au moi. Au quotidien, nous sommes tous entourés depersonnes que l’on appelle les autres. C’est ce singulier rapport entre le monde environnant et soi qui est toute la question de la compréhension de ces êtres. En effet, il nous est possible d’échanger, de dialoguer, de rencontrer, de s’ouvrir à ce monde en utilisant notre faculté primaire : le langage. L’espèce humaine est dotée de cette capacité et l’utilise depuis la nuit des temps à différenteséchelles. Cette aptitude permet le contact avec son prochain, permet aussi de créer des liens, notamment grâce au déplacement de l’Homme en groupe. Le fait d’être en contact permanent les uns avec les autres, il est alors plus facile de s’intégrer et de communiquer. Des échanges de paroles, de signes et de sons connus, favorisent la compréhension de l’interlocuteur face à son émetteur. Effectivement,dans le cas des tribus en marge de la société, le fait de prendre des exemples simples de leur vie quotidienne afin de les mimer ou de reproduire des sons préalablement entendus, aide l’esprit de chacun à se développer et à enregistrer des messages. Dans les civilisations moins primitives ou du moins plus avancées, la parole est l’unique moyen de compréhension avec autrui. Il existe dès à présentdes langues qui caractérisent les pays. Celles-ci permettent aux membres d’une même civilisation d’interagir entre eux. De plus, le fait d’avoir une langue commune, internationale, renforce la possibilité de comprendre autrui car toute personne recevant l’enseignement de cette langue pourra en faire usage avec d’autres. Nous pouvons alors penser que l’enfance est la période la plus propice àl’apprentissage des langues car c’est à ce moment là que l’enfant va être en éveil et va tenter de reproduire ce qu’un sujet sera en train de lui inculquer inconsciemment. Cette technique de « mimesis » est propre à l’homme. De plus Descartes affirme que le langage n’appartient qu’à l’homme car c’est le seul à penser. Cependant les animaux peuvent eux aussi retransmettre des sons pour montrer qu’ilsen maitrisent la signification. L’homme nait incomplet et se développe par le biais de la correspondance avec autrui mais encore, grâce aux sociétés pluriculturelles qui transmettent es valeurs sociales à travers l’éducation et qui permettent à chacun de lancer une conversation quelconque avec son voisin, et de ce fait, le comprendre.

Nous le savons, notre existence est basée sur la relationavec autrui. Nous pouvons tenter de le connaitre en le regardant, en épiant ses faits et gestes, son comportement mais nous ne connaitrons jamais sa vraie personnalité tant que nous ne nous serons pas identifier personnellement à lui. Autrui est le médian entre l’existence de soi et la connaissance de soi. En effet, c’est en observant un sujet, que l’on prend alors comme modèle et auquel on...
tracking img