Qu'est ce que la connaissance de soi?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1914 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'est ce que la connaissance de soi?
Premièrement nous devons nous éclairer sur ce que constitue la connaissance de soi. Nous savons, plus généralement, que nous sommes un individus, que nous sommes un être humain., un garçon ou une fille, issue d'origines qui nous sont propre: Irlandais, Canadiens, que nous avons un nom: MALBOUC, DUBOIS, un prénom: Pierre, Juliette, que nous sommes un corps,ayant un rôle social: lycéen, psychologue. Mais ces opinions citées précédemment sont bien entendu des réponses naïves et superficielles, ces dernières sont bien trop vagues et conviennent a des millions d'autres être humains qui comme nous viennent du Canada. Elles définissent seulement une appartenance que nous revendiquons, une étiquette pratique pour nous faire valoir en nous distinguant desautres peuples. Lors qu'une personne se distingue en temps « qu'élève de terminal L² », ou « étudiant » elle donne une définition au rôle auquel elle s'identifie. C'est une manière de mettre en avant ces droits, de se présenter devant un autre, de se différencier, de lui exposer une certaine identité. Mais celle ci ne dit pas grand chose car il ne suffit pas de connaître la situation d'unepersonne pour savoir qui elle est dans le fond. Affirmer que nous sommes « plombier », « virtuose du piano », « dresseur de faucon » ne nous apprend que très peux de choses, voir rien. Cela a simplement le but de définir et de préciser ce que constitue notre travail, une de nos passion, un de nos divertissements. Cela ne révèle pas l'être que nous sommes a l'intérieur. Le fait d'être plombier donne uneidentité mais au même titre que celui d'être canadien. Nous pouvons nous identifier a ce que nous faisons, mais il reste que ce que nous ne sommes n'est pas ce que nous faisons. Nous avons une profession mais nous ne sommes pas cette profession. Nous sommes différents du personnages que les autres peuvent voir en nous et qui n'est certainement pas nous. Nous jouons tous un rôle sur la même scène duMonde mais nous ne sommes pas ce rôle, je ne suis pas ce personnage. Et se connaître soi même c'est surement être capable de regarder en face ce petit jeu par lequel nous nous prenons pour un personnage. Ce jeu doit avant tout être vu et compris pour permettre de cerner son « moi » véritable.
Nous pouvons aussi observer que certaines personnes s'identifient à leur corps. L'apparence corporelleprend de plus en plus d'importance de nos jours, mais cela ne constitue pas le fait que nous ayons un corps, aujourd'hui nous sommes notre corps. Il est vrai que nous traversons cette crise de l'identité qui nous confronte a notre apparence. C'est un phénomène observable durant l'adolescence. Ces derniers se sentent complexés et vivent très mal cette relation au corps. Certains cultivent et seforcent a vouloir donner une image qui aux yeux d'autrui peut être erronée. Soigner sont apparence c'est chercher a renvoyer une image de nous nous mettant en valeur, hausser la représentation que nos semblables peuvent avoir de notre allure; un simulacre. Mais dans se cas précis sa voudrait dire que la personne concernée est un objet aux yeux des autres. L'image du corps n'est rien qu'une penséequi enveloppe une représentation de ce que nous sommes. Elle ne tient que dans une attitude de conscience par l'identification à un « objet », qui dans ce cas est notre corps. Mais le sujet lui ? Qui est-il ? Notre corps nous appartient indéniablement, mais il n'est pas vraiment l'écrant de ce que nous sommes intérieurement, approuver le cas contraire serait d'accepter les stéreotypes.
Ayant donctous une identité, une nationalité, une apparence, nous sommes aussi des personnes avec des qualités morales, une âme, un esprit, un caractère, un tempérament.
Dire que nous sommes une personne est-ce répondre à la question de savoir qui nous sommes? Une personne est un sujet moral qui possède une dignité éminente, dignité que ne possèdent pas les choses, qui elles ont seulement un prix....
tracking img