Qu'est ce que la richesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1476 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie de l’activité

Page 194
Emprise du travail et blocage de l’imagination :
Toute notre vie est façonnée selon la civilisation du travail depuis deux siècles.

Des catégories inadaptées
Enquête budget temps : personne met en évidence ses activités toutes les cinq minutes. (Travail professionnel, domestique, physiologique de récupération, libre)
Les désirs de consacrer plus detemps à sa famille, ses amis, soi, apprendre sont noyés.

Augmenter le temps de travail domestique ?

Du travail domestique au « zorg »
Veut dire : soin, souci de

Qu’Est-ce que le loisir ?
Réduire le temps du travail au nom du loisir n’en vaut pas le coup
Résister au travail croissant dans la vie
Volonté d’avoir plus de temps pour soi et pour le corps (ouvrier : re-création de saforce de travail)
On pourrait craindre une atomisation du lien social à cause de l’augmentation du temps de loisir (personnes restent seules)


Une volonté de multi ancrage
Zoll : jeunes passent d’une conception expressive du travail à une conception instrumentale
Désir de changement de travail, et désir d’autres pôles de référence


Les femmes et le désir de multi ancrage
Ellesveulent être utiles, indépendantes financièrement mais en même temps avoir du temps à consacrer pour soi, enfants, conjoint…
Les femmes ne sont pas assez aidées pour s’intégrer à leur travail : difficulté de faire garder les enfants surtout très jeunes, le père qui en se mariant s’investit encore plus dans le travail voire le loisir et qui n’aide guère plus aux tâches domestiques.

Emplois dutemps et double journée
39 heures de travail + 34 heures de travail domestique en 1986
La division sexuelle des tâches demeure
Danemark et Suède : équilibrage qui se fait de plus en plus sentir dans l’égalité homme/femme
Concilier leur temps : double journée de travail : jour et soir

A quoi rêvent les femmes ?
Deux choses : du temps pour la famille, du temps pour elles

Repenserles temps sociaux

Le temps de la famille est-il un temps privé ?
Les temps individuels sont au service d’un temps et d’un espace conçus néanmoins comme collectifs et constitutifs de la socialisation.


Egalité hommes/femmes…. Exemples des Pays-Bas et des pays scandinaves
Pas seulement la sphère de production mais aussi privée
Pays-Bas : les hommes deviennent ceux qu’il faut émanciperde leur travail pour qu’ils participent davantage à la sphère privée


Le temps des villes, les femmes et la politique
Forme de politique qui s’exercerait en ville, améliorer sa citoyenneté : s’occuper des affaires communes, règlement des questions quotidiennes qui se posent puisqu’on vit ensemble, dire son mot, débattre.

Les conditions sociales d’une réduction du temps de travail réussiePour une politique globale du temps : loi Aubry, 35 heures
Problème collectif, dont il faut se saisir
Construire les politiques autour des droits des individus

Temps de travail et temps sociaux
William Bridges : la loi Aubry ne peut pas toucher les cadres car ils sont censés travailler sans compter leurs heures de travail.

Vouloir la civilisation
Parie III

I) L’urgencesociale

L’urgence sociale : le travail à tout prix
Castel, point de vue : le travail normal, convenable permet aux individus de vivre correctement, permet l’équilibre social de ceux qui composent la société et la société elle-même.
Workfare : aides d’état aux individus qui travaillent même si ce dernier est mal rémunéré … le travail est préférable à l’assistance.
Conséquence : les salaires sonttirés vers le bas

Le travail peut-il s’opposer à l’hégémonie du marché?
Le succès du marché ne peut être remis en cause en revanche engendre-t-il un fort lien social? Progrès social?
Capitalisme : mise en valeur de l’usage des choses, mise en valeur infinie du monde, sous la seule forme de l’échange économique.


Questions taboues
Il faut produire de la manière la plus efficace et...
tracking img