Qu'est ce que le moi? pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce texte est extrait des Pensées de Blaise Pascal. Elles furent publiées pour la première fois après la mort de Pascal en 1670. Cette œuvre inachevé regroupe des pensées censées faire l’apologie dela religion chrétienne.
Cet extrait aborde la notion de conscience, en effet la première phrase «Qu’est ce que le moi? »(l.1) nous fixe d’emblée sur la nature du questionnement. Pascal s’intéresse au« moi » et se demande ce que l’on aime chez autrui par une série de questions/réponses. Pascal nous montre ensuite que nous n’aimons pas la personne mais ses qualités, puis s’interroge sur le moisubstance et en déduit que l’on n’aime pas l’essence de la personne mais ses qualités et l’ensemble de ses caractéristiques éphémères.

En premier lieu, Pascal sépare déjà l’être en 2 parties, dans laphrase « un homme qui se met à la fenêtre pour voir les passants, si je passe par là, puis-je dire qu’il s’est mis là pour me voir ?»(l1-2) dans un premier temps, « l’homme qui se mets à la fenêtre »s’y est mis « pour voir les passants », hors vu que nous faisons partis de ceux-ci, il nous voit, mais sa vision s’arrête à notre physique, notre manière d’être, notre comportement, lescaractéristiques qui nous sont propres, il ne voit donc qu’une partie de notre être, on peut donc dire que notre moi-substance ne lui apparaît pas, il ne perçoit que « la partie émergée de l’iceberg » de la personnequ’il aperçoit. Ensuite, Pascal essaye de définir ce que l’on aime chez une personne. Il pose deux questions à ce sujet. « Mais celui qui aime quelqu’un à cause de sa beauté l’aime-t-il ? »(l3-4) estla première et la plus signifiante. En effet, le mot beauté est très important. On est amené à aimer ce qui est beau, mais la beauté qu’elle soit physique ou mentale, n’admet pas de normespuisqu’elle dépend d’un point de vue. Une personne peut très bien trouver une œuvre d’art ou une personne belle, alors qu’une autre non. Donc la beauté est un terme subjectif qui ne peut concerner que la...
tracking img