Qu'est ce que prendre conscience?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1837 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu’est-ce que prendre conscience ?
Introduction
La définition première de la conscience est la présence immédiate de la réalité et de soi même. En effet, étant doué de conscience, nous savons que le monde qui nous entoure existe, que nous en faisons partie. Cependant, cette conscience innée est limitée En effet, pour se construire, l’homme doit mener une démarche active et volontaire pouraccéder au niveau le plus élevé de la conscience de lui-même et de la réalité. On dit qu’il « prend conscience ». Pour cela, il va à la fois poser un regard sur lui-même et se confronter au monde qui est le sien. Prenant ainsi conscience de sa nature, en tant qu’individu, mais aussi de ses envies et du sens qu’il souhaite donner à sa vie, l’homme se construit tel qu’il l’entend, en adéquation avecl’environnement qui est le sien. Quelles sont les différents degrés de la prise de conscience ? En quoi la prise de conscience rend-elle l’homme libre ?
Première partie : La prise de conscience théorique
L’homme est doté d’une conscience immédiate et spontanée, grâce à laquelle il perçoit la présence du monde, des objets qui le composent, et il sait qu’il fait partie de cet ensemble. Cedegré de conscience accompagne tous nos actes, et l’ensemble des perceptions que l‘on se fait du monde. L’homme perçoit ainsi distinctement les choses. De plus, il connaît de façon claire et précise ses sentiments, ses pensées, les actes qu’ils réalisent. Les enfants en bas âge mais aussi les animaux possèdent cette faculté de réagir par rapport au monde.
L’homme a donc conscience d’être, de fairepartie du monde, mais ce niveau de conscience ne lui permet pas de connaître son identité propre. Il est donc nécessaire de progresser vers un niveau plus élevé de la conscience.
*C La prise de conscience théorique n’est pas suffisante pour avoir une entière connaissance de soi mais cela n’est pas insurmontable*.
On ne peut pas avoir une conscience de soi satisfaisante seulement parl’analyse de l’ « en soi ». Il est donc nécessaire d’aller au-delà de la conscience théorique de soi. Cela implique inévitablement une démarche active de la part de l’homme, qui va devoir prendre conscience de ce qu’il est par des moyens extérieurs à lui-même. Ce n’est pas insurmontable car on a également recours à la prise de conscience pratique. La prise de conscience de soi ne se fait donc pasuniquement par analyse de soi mais se construit dans le rapport que l’on entretient avec le monde. Le « connais-toi toi-même » de Socrate nous invite alors à nous ouvrir sur le monde qui nous entoure.
Seconde partie : Prendre conscience de soi*, c’*est s*e confronter* au mond*e* auquel on appartient.
L’homme ne peut arriver à la conscience de lui-même par sa simple contemplation mais seulement parl’action. Le « moi »dois être actif et se confronter au monde.
Il est nécessaire et essentiel pour l’homme de se confronter au monde pour que l’image de sa propre conscience lui revienne. Hegel souligne que la prise de conscience de soi par l’homme est donc essentiellement active. En effet, on prend conscience de soi même par la façon dont on vise le monde, dont on le perçoit : « Toute conscienceest conscience de quelque chose » .Chaque homme ayant une perception différente du monde qui est le sien, des objets qui le composent, suivant ses gouts, ses désirs, son environnement, les reflets sur sa conscience le sont également. Chaque individu s’en trouve alors singularisé, création d’une identité personnelle. On entretient son propre rapport au monde, l’image que le monde renvoie de notreconscience est donc elle aussi différente.
En cela, prendre conscience est également une démarche créatrice. Bergson : « La conscience est créatrice ». Ainsi, l’Homme, pour obtenir un reflet de lui-même et ainsi satisfaire sa conscience va humaniser le monde. Il prend activement conscience de lui en agissant sur le monde, en le modifiant à son image, en ayant un impact, un effet sur son...
tracking img