Qu'est ce que voir?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Architecture et Philosophie

Qu’Est-ce que voir?

Voir signifie percevoir par le sens de la vue. C’est à travers la vue et donc par l’intermédiaire de l’œil que nous percevons les objets, les formes, les couleurs. La vue est pour nous l’un des moyens (en plus de l’odorat, l’ouïe, le toucher et le goût) par lequel nousconnaissons le monde qui nous entoure. C’est elle qui nous permet d’appréhender la réalité du monde extérieur.
Sachant que la vue est une expérience sensible qui établit un rapport entre le sujet (celui qui voit) et la chose (ce qui est vue), peut-on dire que le fait de voir est un phénomène passif identifiable à la sensation? S’agit-t-il d’une pure réception intérieure des objets du monde?Dans son œuvre Méditations métaphysiques (1641), le philosophe français du XVIIe siècle, René Descartes, soutient toutefois l’hypothèse selon laquelle la perception est une « inspection de l’esprit » et non seulement une « vision ». Selon lui, la perception est une expérience de la pensée et « voir » signifie juger.
Dès lors, peut-on penser que la perception est un acte qui demande une certaineforme de structuration des données sensibles sans quoi elle ne pourrai jamais prétendre être une connaissance? Enfin, en quoi le fait de voir est une expérience qui se situe entre la sensation et la pensée?

Voir c’est avant tout un phénomène physique qui établit la relation entre celui qui voit et l’objet qui est vue. Au contraire des animaux, l’homme peut donner du sens à l’objet qu’il voit,ce qui nous mène a penser que voir est synonyme de sentir et que la vision est une simple impression passive du sujet. C’est-ce que nous verrons dans un premier temps.
Toutefois, de nombreux exemples nous montrent que nos sensations peuvent être trompeuses et la connaissance qui repose sur des impressions sensibles se révèle alors inférieure à la connaissance construite par le raisonnement.Ainsi, voir un objet signifie penser un objet. C’est-ce que nous verrons dans un second temps.
Comme chaque individu est unique, on peut considérer que voir est un acte créateur, dans le sens ou il s’agit d’une tentative de subjectivisation de la réalité du monde. Cela sera l’objet de notre dernière partie.

« La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnementpar la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux » (Wikipédia, article sur la Vue). La phase pendant laquelle un être vivant voit un objet s’appelle l’« impression rétinienne ». En effet, un être vivant voit un objet lorsque son attention est portée vers cet objet particulier. Dans un premier temps, ce qu’il voit est une chose constituée de plusieurs données sensibles, comme lescouleurs ou les formes. Ces données sensibles sont réfléchies par la lumière du soleil ou de l’éclairage, ce qui rend l’objet visible, puis sont captées unes à unes par la rétine. Les informations recueillies sont transmises de l’œil au cerveau par les nerfs afin qu’elles puissent être synthétiser. Ainsi, un sens peut être donner à la chose observée. Il s’agit ici d’un mécanisme qui permet à l’êtrevivant de reconnaitre et d’identifier ce qu’il voit. C’est pour cela qu’on peut dire que « voir » établie un rapport entre le monde extérieur et l’intériorité du sujet. On parle d’un « dualisme » entre extériorité et intériorité.

En tant que phénomène physique, la mécanique de la vue s’applique aussi pour les animaux. Lorsqu’un animal voit sa proie, son comportement de chasseresse se réveillece qui pousse l ‘animal à élaborer immédiatement une stratégie afin de capturer sa proie. On parle ici d’un comportement réactif particulier qui est le résultat d’une réaction chez l’être vivant, crée par le biais de stimuli nerveux. Cela veut dire, que chez l’animal, la réaction ,âpres la transmission des données sensibles de l’œil au cerveau, semble être déterminée voir programmée. C’est la...
tracking img