Qu'est-ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition :

Convaincre (persuader) : Amener quelqu’un par raisonnement ou par preuves à reconnaitre la vérité, l’exactitude d’un fait ou sa nécessité.

Délibérer : Examiner, discuter à plusieurs une question. Réfléchir sur une décision à prendre.

Démontrer : Procéder à une démonstration, à un raisonnement scientifique.

Didactique : Qui a pour but d'instruire (pédagogique). Visant àenseigner.

Apologue : Cour récit qui vise à démontrer ou à illustrer une leçon de morale.

Rhétorique : - Art de persuader par le discours
* Ensemble des procédés et des techniques réglant l’art de s’exprimer.

Apologue : Cour récit qui vise à démontrer ou à illustrer une leçon de morale.

Candeur : naïveté, crédulité.

Voltaire (1694-1778) :

De son vrai nom François-MarieArouet, Voltaire est né à Paris, dans un milieu bourgeois et aisé ; il perd sa mère à l'âge de sept ans. Il étudie au collège des Jésuites Louis Legrand. Sortant du collège, il adopte la philosophie épicurienne, fondée sur l'apologie du plaisir et l'idée que la nature est bonne.

Ses écrits satiriques sur le Régent en 1716 lui valent d'être exilé. Il récidive et est enfermé pour onze mois à laBastille. Libéré, il prend un nouveau nom, Voltaire mais reste suspect pour le pouvoir. Il s'exile en Angleterre durant 3 ans où il vante l’esprit de liberté dans les Lettres philosophiques en 1734.
Admirateur du XVII° siècle, il cherche à égaler les écrivains classiques dans l’épopée (la Henriade, 1728) ou la tragédie (Zaïre, 1732). Mais il est surtout pour l’Europe un prince de l’esprit et desidées philosophiques, qu’il diffuse par ses poèmes (Poème sur le désastre de Lisbonne, 1756), ses contes philosophiques (Zadig, Candide), ses essais historique (Le Siècle de Louis XIV, 1751) et son dictionnaire philosophique (1764).

Il écrit des textes comme Traité sur la tolérance en faveur des victimes d’erreurs judiciaire (Callas, Sirven, Lally-Tollendal).

Bibliographie : Œdipe (1718), LaHenriade (ou La Ligue, 1723), Brutus (1730), L'Histoire de Charles XII (1731), Zaïre (1732), Épîtres à Uranie (1733), Lettres philosophiques (1734), La mort de César (1735), Discours sur l'homme (1738), Zadig (1747), Nanine (1749), Le siècle de Louis XIV (1751), Micromégas (1752), La Pucelle d'Orléans (1752), Essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756), Candide (1759), Traité sur latolérance (1763), Dictionnaire philosophique (1764), Jeannot et Colin (1764), L'ingénu (1767), La princesse de Babylone (1768).

Le conte philosophique :

La fable et le conte philosophique sont deux types de textes qui, tout en racontant une histoire plaisante, ont pour fonction de délivrer un message ou une leçon, ou plus largement de susciter la réflexion du lecteur. Leur visée est donc à la foisdidactique et argumentative, mais ils empruntent, pour convaincre, les ressorts de la fiction. On peut les trouver groupés sous le terme générique plus large d’apologue (cour récit qui vise à démontrer ou à illustrer une leçon de morale), et relèvent de ce que l’on appelle l’argumentation indirecte.

* Comme un essai ou un texte purement argumentatif, le conte philosophique et la fablecherchent à convaincre, à délivrer un enseignement ou à faire réfléchir, mais de manière détournée : c’est le récit qui est chargé de mettre en scène des idées et des valeurs.
L’argumentation s’exprime à travers une fiction allégorique, ce qui permet d’incarner des principes abstraits dans les personnages qui en retirent une valeur symbolique : dans la fable de la fontaine Le loup et l’agneau, lesdeux personnages incarnes de façon immédiatement perceptible le principe du mal et celui de l’innocence ; le lecteur doit s’efforcer de décrypter la scène afin d’en comprendre les enjeux plus vastes.
En principe la visée pédagogique du conte ou de la fable impose que les situations narratives illustrent sans ambiguïté les valeurs morales défendues par l’auteur. Toutefois, un texte véritablement...
tracking img