Quand la musique entre dans le 7 ème art

Pages: 7 (1541 mots) Publié le: 17 novembre 2012
La musique entre dans le 7eme art : Le mythe.
Réalisatrice du dossier : Maureen FONROSE Classe : 3D
Sommaire :
* Introduction

* La musique : Indispensable au film.

* La recette de la musique de film.

* Les musiques qui deviennent des légendes.

* Réponse musicale : Analyse musicale de l’œuvre « imagination »
* Conclusion.

Introduction :
Stravinski disait« Le seul intérêt de la musique de films est de nourrir son compositeur ». Pourtant, depuis la naissance du muet, de grands compositeurs ont prouvé le contraire. Dernièrement, sur le grand écran, le film «  The Artist » connaissait un succès fulgurant. Le décor : noir et blanc, des musiques anciennes, un retour dans le passé qui nous ramène à près d’un siècle en arrière .Nous allons expliquer toutau long de l’exposé comment et pourquoi la musique a pénétré les frontières du 7eme art au début du XXème siècle.

La musique : Un élément indispensable au cinéma .
La première représentation cinématographique a lieu en 1895, elle est réalisée par les frère Lumière. Je vous propose d’en regarder un extrait ! Le rôle de la musique dans l’histoire du cinéma ne fut pas une entrée très glorieuse.Son rôle était simple et peu élogieux. Elle était tout bonnement utilisée afin de masquer le bruit du projecteur qui trônait au milieu des spectateurs et éviter à certains d’entre eux, l’angoisse d’une salle plongée dans l’obscurité. Cependant, dès ses débuts, la musique de films apportait des effets stimulateurs à certaines séquences, elle renvoyait et retranscrivait souvent les émotions descomédiens. Le cinéma, muet à ses débuts, avait besoin de raconter l’histoire au-delà des images, transmettre les sentiments et émotions de l’acteur , raconter à l’oreille du spectateur ce que ses yeux pouvaient voir. Les mises en scènes de cette époque s'en rapprochaient énormément, et de cette façon, sont exploitées les scènes de pluie, d'orages, de pleurs, etc... La plupart des musiquessécrétées devant les écrans du muet étaient improvisées. L'instrumentiste choisissait des tempos tantôt burlesques ou dramatiques,et une ligne rythmique générale. Chaque rupture du dialogue que l'on pouvait deviner sur les lèvres des acteurs, était l'occasion pour le musicien, de réexposer la tonalité de l'œuvre.
Souvent, le pianiste se contentait d'images stéréotypées telles que : gammes descendantesquand une personne descend un escalier, gammes ascendantes quand celle-ci monte un escalier, accords plaqués pour la fermeture d'une porte, etc. Les jeux de rythme du musicien offrent une toute autre tournure à l’œuvre cinématographique. Malgré ses premiers pas de simple accompagnateur du film, la musique se fait peu à peu une place importante dans le film, et aux yeux des spectateurs.
... L’unionentre le cinéma et la musique se fait plus intense, il forme un duo indissociable !
Mais de quoi est constituée la mélodie et comment les compositeurs la réalisent-ils ?

La recette de la musique de film :

Tout d’abord, il faut savoir qu’au temps du cinéma muet, on observe deux types de musique :
* un son diégétique qui est entendu par les personnages du film
* un sonextra-diégétique qui est entendu seulement par les spectateurs, il ne fait pas partie du récit.
Jusqu'aux années 1920, l'animation musicale est confiée principalement à un piano. Si les metteurs en scène voulaient des effets plus saisissants, ils utilisaient alors tout un orchestre. Dans les grandes salles, il s'agissait le plus souvent d'un groupe de musiciens, jusqu'à 70 au Gaumont Palace, place Clichy avecPaul Fosse à la baguette. Les musiciens avaient à leur disposition, un répertoire de brasserie, ou des thèmes connus comme   « Le clair de lune » de Beethoven ,  « La méditation »  de Thaïs de Massenet, L'  Ouverture de Guillaume Tell pour l'orage.
Les cinémas avaient aussi en stock, des partitions plus ou moins longues pour chaque situation : pour des scènes de meurtre, de voyage, de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Quand la musique de fond entre en action
  • La musique: un art
  • Sequence 7 musique facultatif
  • 19 Ème siècle art
  • quand y a il art
  • Quand les syndicats négocient ... entre eux
  • Musique art et continuité
  • Art de la musique depuis 2000

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !