Quand le net dit niet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français 4100
Résumé – Quand le Net dit niet
Jeffrey Quilty - #200839967
L’Internet a un grand effet sur la vie quotidienne, en particulier, les blogs. Il y a plusieurs exemples de l’actualité enRussie où les paroles et actions d’un ‘blogger’ ont changé la situation drastiquement. Son premier exemple, et l’un des plus sévères, vient d’un accident d’auto à Moscou, entre l’auto d’une jeuneétudiante, et celle d’un représentant du Kremlin. La police a déclaré auparavant que l’accident était la faute de l’étudiante, mais après avoir vu quelques vidéos de l’accident publiées sur Youtube par lechauffeur de l’auto du représentant, on s’aperçoit que ce n’est pas vrai.
Il y avait un accident comparable qui a eu lieu en février 2010, cette fois impliquant le vice-président de la compagniepétrolière Lukoil, et deux femmes médecins. Encore, les autorités ont conclu que les deux femmes étaient responsables, mais grâce à quelques vidéos filmées par quelques témoins possédant des téléphonesportables, on voyait différemment. Dans ces deux cas, les actions des ‘bloggers’ anonymes ont fait connaître au public la version réelle des faits.
Il y a aussi l’histoire d’un inconnu devenuquasiment fameux à l’aide de ces blogs, qui dénoncent les abus gouvernementaux. Oleg Kozyrev, journaliste de 39 ans, publie chaque jour ses opinions politiques. Il est en quatrième position de popularitésur le portail Livejournal, qui comprend 10 000 visiteurs quotidiens, 22e sur Youtube, et 25e sur Twitter. Mais avec tant de popularité, il est inévitablement attaqué par un groupe de lecteurs payés parle gouvernement qui ne sont pas d’accord avec ses pensées.
Sur une note plus tragique, Daria Makarova, une mère de 28 ans, a dû apporter son jeune fils de 9 ans au médecin, car il avait un rythmecardiaque irrégulier. Deux hôpitaux refusent son admission, à cause d’un manque de service pédiatrique. Quand son fils a été finalement admis dans un hôpital, il était trop tard. Il meurt deux...
tracking img