Quand vous serez bien vieille ronsard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1460 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1erL

COMMENTAIRE DE TEXTE - « Quand vous serez bien vieille » P.Ronsard

L'humanisme , mouvement artistique et culturel de la Renaissance, voit apparaître le groupement de la pleiade, dont Dubellay et Ronsard en sont les protagonistes. Ce qui caractérise ces sept écrivains, c'est l'importance qu'ils attachent aux valeurs poétiques de l'antiquité et que Dubellay retranscrira dans ce quel'on appelleras « le manifeste » du groupe ; «  défense et illustration de la langue française » . Une seconde dimension apparaît aussi beaucoup dans les écrit de la pleiade. En effet , l'utilisation des différents topos de vanité constitue l'un des thèmes récurent de la poésie Ronsardienne , comme nous pouvons le constater dans ses différents recueils tel que ; «  les amours de Cassandre » ou« Sonnet pour Hélène ». C'est de ce dernier justement, paru en 1578 que le sonnet « Quand vous serez bien vieille... » est extrait. Ronsard écrit ce poème , suite à sa rencontre à la cour avec Helène de Surgérer. *Il y conjugue l'emploi du tempos fuguit et du carpe diem avec et en faveur de son lyrisme amoureux. Nous verrons tout d'abord , comment Ronsard fait de ce sonnet l'archétype du poème devanité. Puis nous analyserons comment, par l'évocation du « fier dédain » qu'arborent certaines jeunes femmes à l'encontre de leur prétendant , Ronsard construit un poème à la manière d'une plaidoirie. Et enfin nous verrons en quoi, la dernière dimension de ce texte , se trouve dans le volonté non négligeable de l'auteur de célébrer , finalement la poésie et par conséquent son propre talentpoétique.

Tout d'abord , Comme nous pouvons le constater assez aisément , ce poème , constitue l'exemple parfait d'une vanité poétique. En effet tous le long de cette œuvre , Ronsard utilise une multitude des termes et de procédés poétiques correspondant au topos de vanité.
Le Memento mori , tient dans ce sonnet une importance particulière, il est en effet présent dans les trois premières strophes.D'une part l'emploi de l'impératif par Ronsard ; « vous serez » « direz » « vous n'aurez » donne au poème une dimension prophétique, Ronsard rend ainsi de futur presque déjà présent, et par conséquent ,le présent déjà passé ; « Ronsard me célébrait... » . Cet emploi constitue donc un avertissement lié au tempos fuguit.
D'autre part , certains procédés poétiques utilisés renforcent cettedimension lié au tempus fuguit.
En effet le terme « chandelle »(vers1) rimant avec « belle »(vers3) met en parallèle , l'objet usuel, connut de tous pour être certes étincelant mais surtout éphémère. Ronsard se sert donc de cette rime comme lien métaphorique entre la bougie et la beauté d'Hélène. C'est ce même lien qui renforce le rapport entre les deux termes «  à demi sommeillant » (vers 6) et « nes'aille réveillant »(vers7). En effet cette rime met en évidence les deux antonymes, fidèles à la volonté de Ronsard de présenter le temps comme une contrainte indomptable pour l'homme et qu'une jeunesse « endormie » ne se « réveille » jamais.
« Je serai sous la terre » cette euphémisme certes, s'inscrit tout autant dans une dimension de memento mori puisqu'il retranscrit la vision lucide del'auteur sur sa propre mort comme étant tout autant inévitable que la vieillesse, ici présent, d'Hélène.
Enfin l'utilisation du carpe diem par Ronsard dans le dernier tercet, se caractérise par l'emploi
de l'impératif présent « vivez » « cueillez » . Ces invitations au plaisir immédiat puisque très court sont renforcé par ces passages: « n'attendez à demain » et « dès aujourd'hui » quitraduisent l'urgence de profiter du jour présent.
Nous l'avons vus, Ronsard , base , dans ce sonnet , son écriture poétique sur l'emploi des Vanités.
D'abord l'utilisation du memento mori et du tempus fuguit semble favorisés mais finalement laisse place, dans le dernier tercet , au carpe diem. Cette construction n'ayant rien d'original retranscrit cependant un certain esprit fort habile dans l'art...
tracking img