Que faire ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que faire ?

Introduction :
« Que faire ? ».Ce questionnement induit que tout individu doit agir d’une manière ou d’une autre. Nous pouvons aussi en déduire qu’il existe une incertitude et un décalage entre ce que nous voulons réellement faire et ce que des forces connues ou inconnues nous poussent à faire. « Faire » est une action qui nous est propre, c'est-à-dire qu’agir est une possibilitéqui s’offre à tout individu. L’existence est une longue succession d’actions et il paraît évident que toute vie est marquée par nos agissements. En effet, il semble naturel que « faire » est non seulement une nécessité mais aussi une obligation pour l’homme ; ne rien faire est en quelque sorte aussi une forme d’action. Quelles sont les différentes motivations qui nous font agir ? En admettant quetoute action est le fruit d’un choix, n’est-il pas possible de dire qu’ils sont souvent influencés par des facteurs extérieurs ?

I/ Quelles sont les différentes motivations qui nous font agir ?

1) Actions pour vivre : Les actions de nutrition, de désaltération ou encore de reproduction sont souvent l’une des principales préoccupations d’une certaine catégorie de personnes défavoriséesvivant à une époque ou dans des pays dans lesquels la survie n’est pas toujours garantie. Ainsi les actions de certains hommes sont souvent motivées par un instinct, sans lequel la survie de l’espèce humaine ne serait pas assurée. L’homme s’efforce donc d’agir de manière à satisfaire ses besoins primaires sans se préoccuper de toute forme de désir superflu. Loin de là l’idée que ces personnes nepensent pas par eux même, mais il est vrai que leurs motivations ne sont pas les mêmes que pour d’autres individus vivant dans un milieu plus sûr. Les préoccupations de l’être humain vont bien au delà de la satisfaction de ses besoins primaires.

2) De nos jours, de nombreux pays sont fortement développés et procurent donc la possibilité de satisfaire ses besoins primaires à la grande majorité deleurs populations. Ainsi la survie et la possibilité de pouvoir vivre dans de bonnes conditions sont souvent assurées dans une majorité de pays. La motivation première n’étant plus la recherche d’une stabilité alimentaire ou autre, l’homme a donc peu à peu de nouvelles envies. Nos actes sont le fruit d’une réflexion plus philosophique axée sur la recherche du bonheur. Une multitude de questionstelles que «  que faire de notre vie ? », « que faire pour réussir ? » ou encore « comment nous intégrer » émergent dans les esprits. Dans cette situation, l’homme s’interroge quant à son bonheur et la manière pour l’atteindre ou même encore quant à l’éventuelle possibilité de favoriser le bonheur d’autrui.

3) L’homme agit selon et pour son bien être personnel : N’ayant souvent plus dedifficultés pour satisfaire ses besoins primaires, l’homme agit tout simplement de plus en plus pour améliorer son mode de vie. Ainsi, Pascal pense que : « Rien n’est si insupportable à l’homme que d’être dans un plein repos, sans passions, sans divertissement, sans application. Il sent alors son néant, son abandon, son insuffisance, sa dépendance, son impuissance, son vide. Incontinent, il sortira dufond de son âme l’ennui, la noirceur, la tristesse, le dépit, le désespoir. ». Le fait d’agir est donc pour l’homme une nécessité car il lui permet d’occuper ses journées et ainsi de donner un sens ou une explication à sa vie. Se sentir utile et penser comprendre le sens et le but de sa présence donne un sentiment de sécurité à l’homme. Ainsi nous pouvons avoir l’impression de remplir une tâchequi nous a été attribuée par une autorité supérieure inconnue. Effectuer une action permet à l’homme d’avoir l’illusion de comprendre le monde qui l’entoure et ainsi de n’avoir aucune responsabilité quant à sa propre présence sur Terre et quant au déroulement de la vie en général.

4) Le fait d’agir chez l’homme peut aussi être justifié par une volonté qu’il a de se sentir vivant. Agir est...
tracking img