Que faut-il faire ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1143 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Puis elle avait d’étranges idées :
— Quand minuit sonnera, disait-elle, tu penseras à moi !
Et, s’il avouait n’y avoir point songé, c’étaient des reproches en abondance, et qui se terminaient toujours par l’éternel mot :
— M’aimes-tu ?
— Mais oui, je t’aime ! répondait-il.
— Beaucoup ?
— Certainement !
— Tu n’en as pas aimé d’autres, hein ?
— Crois-tu m’avoir pris vierge ? exclamait-il enriant.
Emma pleurait, et il s’efforçait de la consoler, enjolivant de calembours ses protestations.
— Oh ! c’est que je t’aime ! reprenait-elle, je t’aime à ne pouvoir me passer de toi, sais-tu bien ? J’ai quelquefois des envies de te revoir où toutes les colères de l’amour me déchirent. Je me demande : « Où est-il ? Peut-être il parle à d’autres femmes ? Elles lui sourient, il s’approche… »Oh !
[page]non, n’est-ce pas, aucune ne te plaît ? Il y en a de plus belles ; mais, moi, je sais mieux aimer ! Je suis ta servante et ta concubine ! Tu es mon roi, mon idole ! tu es bon ! tu es beau ! tu es intelligent ! tu es fort !
Il s’était tant de fois entendu dire ces choses, qu’elles n’avaient pour lui rien d’original. Emma ressemblait à toutes les maîtresses ; et le charme de la nouveauté,peu à peu tombant comme un vêtement, laissait voir à nu l’éternelle monotonie de la passion, qui a toujours les mêmes formes et le même langage. Il ne distinguait pas, cet homme si plein de pratique, la dissemblance des sentiments sous la parité des expressions. Parce que des lèvres libertines ou vénales lui avaient murmuré des phrases pareilles, il ne croyait que faiblement à la candeur decelles-là ; on en devait rabattre, pensait-il, les discours exagérés cachant les affections médiocres ; comme si la plénitude de l’âme ne débordait pas quelquefois par les métaphores les plus vides, puisque personne, jamais, ne peut donner l’exacte mesure de ses besoins, ni de ses conceptions, ni de ses douleurs, et que la parole humaine est comme un chaudron fêlé où nous battons des mélodies à fairedanser les ours, quand on voudrait attendrir les étoiles.
Calembours : Jeu de mots construit sur l'équivalence sonore de mots différents

Lecture Analytique N°4 :

1/ Analysez l’attitude d’Emma puis celle de Rodolphe.
2/ Que montre ce dialogue entre les deux amants ?
-------------------------------------------------
3/ Quel regard Flaubert porte-t-il sur ces personnages ?-------------------------------------------------

1/ Le dialogue tourne au monologue d’Emma. Au début, Rodolphe lui répond par quelques mots brefs, on peut même comprendre qu’il n’écoute pas ce qu’elle lui dit car, les réponses sont banales... « Mais oui, je t’aime ! » , « Certainement » ; jusqu’à ce qu’Emma lui demande, d’être rassurée, Rodolphe « rit », on peut donc comprendre qu’il se moque d’elle, car enplus du ton sur lequel il répond, il lui dit « Crois-tu m’avoir pris vierge ? » ironiquement. Pourtant, Emma, même vexée, va monologuer sur le fait qu’elle aime Rodolphe. Elle attend qu’il intervienne en le questionnant: « Sais tu bien ? » « Oh! Non n’est-ce pas qu’aucune ne te plaît ? », mais il ne répond pas, on pourrait parler de « dialogue de sourd ». Elle fait l’éloge de son amant avec uneaccumulation de compliments : « Tu est mon roi, mon idole ! Tu es bon ! Tu es beau ! Tu es intelligent ! Tu es fort ! » Mais Rodolphe reste, tout de même silencieux jusqu’à la fin de l’extrait. Emma est éprise de Rodolphe, mais ce sentiment est sans retour, elle semble soumise à cet homme, car même si elle est « méprisée » elle continue à l’aimer & à le lui montrer.
Alors que la pauvre Emma, esttoujours à la recherche de l’amour, depuis sa sortie du couvent, lui ne cherche plus, il semble las de l’amour, n’en a plus envie. Peut-être que, lui aussi, a souvent été déçu par les femmes, ce qui ne lui donne donc plus envie d’être amoureux ?

2/ Le dialogue nous montre le décalage en Rodolphe et Emma. Le romantisme de la jeune fille contrastant à la lassitude du libertin qu’est son...
tracking img