Que nous vaut le bonheur ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le sujet que nous allons étudier est le suivant « Que nous vaut le bonheur ? » Avant cela Il faut d'abord remarquer que le bonheur désigne un état durable, non une simple impression agréable éphémère (= le plaisir). C'est donc de façon stable que dans cet état, essentiellement psychologique, toutes nos inclinations (= tous nos penchants), sans exception, trouvent satisfaction. Il semble alors nerien manquer à celui qui connaît le bonheur, c'est-à-dire à celui qui est heureux. |
Bonheur, comme heureux, vient de heur, rare car c’est du vieux français qui désigne "la bonne fortune", "la chance". On ne trouve plus guère ce terme heur que dans l'expression avoir l'heur de plaire à quelqu'un : ainsi, je n'ai pas eu l'heur de plaire à ce monsieur, signifie que je n'ai pas eu la chance de luiplaire, et laisse entendre, ironiquement, que le monsieur n'est pas très commode, mais surtout que son jugement est passablement imprévisible... Le français heur dérive du latin augurium, "augure", "présage" (favorable ou non), qui prend plus spécialement un sens positif : "bon présage", "bonne fortune", "chance", "occasion heureuse". L'homme heureux, en ce sens initial, peut donc s'estimerheureux d’avoir eu ainsi d'un destin favorable, ou, plus actuellement, dans une vie, d'avoir eu... la main heureuse. Le bonheur désigne donc "la bonne fortune", "la chance" - comme dans l'expression par bonheur (ou porter bonheur) et l'expression au petit bonheur la chance est ainsi une sorte de pléonasme.Nous allons donc étudier ce sujet en trois grandes parties : La première sera « Le Bonheur avec ungrand B semble difficile a atteindre » puis dans une seconde partie nous étudierons « le bonheur dans ses états normaux » et enfin en troisième partie «  Les petits bonheur de tous les jours » |
Il semblerait que le bonheur soit difficile a atteindre car nous aspirons tous à être heureux, mais il est bien difficile d'atteindre le bonheur de façon continue, nous avons des moments de joie,puis nous retombons dans la grisaille du quotidien, nous nous projetons alors dans le futur pour y trouver du réconfort.
Notre mental nous ordonne sans cesse soit heureux quand ce qui arrive va dans le sens de nos désirs, puis soit malheureux lorsque nous vivons des événements décevants, nous sommes constamment ballotés entre le bonheur et la souffrance en réagissant comme si nous étions desmarionnettes que l'on anime en tirant sur leurs ficelles 
Nous nous accrochons alors aux moments heureux et appréhendons la souffrance à venir, ce qui gâche en partie le bonheur que nous pourrions éprouver. Cependant pour l’être humain, Il existe un bonheur qui n'est pas dépendant des événements, il réside dans l'acceptation de ce qui est, et nous pouvons l'atteindre si nous comprenons 
bienles lois de la vie.
Notre existence n'est pas une affaire entre moi et le monde extérieur mais   entre moi et mes pensées, mes émotions, mes sensations. Ce n'est pas à cause des événements que nous sommes heureux ou que nous souffrons, c'est à cause des pensées relatives à ces événements. Mais pour autant le bonheur se présente sous diverse forme comme l’amitié, l’amour et le plaisir commel’amour aujourd’hui celui-ci se désigne comme un sentiment d'affection et d'attachement envers un être ou une chose, qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité, pouvant être physique, spirituelle ou même imaginaire, avec l'objet de cet amour, et à adopter un comportement particulier (plus ou moins rationnel) en conséquence. Le verbe aimer peut renvoyer à une grande variété desentiments, d'états et de comportements, allant d'un plaisir général lié à un objet ou à une activité (« j'aime le chocolat », « j'aime danser ») à une attirance profonde ou intense pour une ou plusieurs personnes. L’amitié elle par contre c’est avoir des amis c'est très précieux! Nos amis nous accepte pour ce que nous somme et nous aident lorsque nous en avons besoin. Ils nous apprennent...
tracking img