Que vaut cet adage : « le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions » ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TENDAYOUDABANY Radja Lundi 3 janvier 2011
TS5

Devoir de philosophie

Sujet : Que vaut cet adage : « Le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions » ?

Tout d’abord un adage est une énonciation courte, qui tien un certain fait important de l’expérience, qui est considéré vraie et importante a de nombreuses personnes, de plus un adage gagne en crédibilité avec sa longueutilisation. Les adages peuvent être très différent les unes des autres, comme par exemples de l’observation intéressante, des directives morales, ou encore des pessimistes sur la vie. C’est à ce dernier cas que nous allons nous intéresser dans ce devoir.
Dans un premier temps, ici l’enfer représente le mal. On peut donc en déduire que le sens morale de cet adage est qu’on peut très mal se conduire, voirtrès mal se conduire, tout en croyant bien faire .L’acte peut être mauvais, même si l’intention est bonne, On peut donc se demander si une « bonne intention » sera toujours tourné vers le mal ?
Dans ce devoir nous allons voir dans un premier temps que, les bonnes intentions ne nuisent pas, et sont plutôt bonnes, dans un second temps, qu’elles sont cependant naissante parfois a certainepersonne, puis dans un dernier temps, voir si une bonne intention est toujours tourné un peu vers le mal.

Tout d’abord, parfois l’acte peut être mauvais alors que l’intention était bonne, cela peut sembler un peu paradoxal. A première vue, quand nous voyons pour la première fois cet adage, nous avons envie de croire au contraire de ce qui est indiqué, car nous jugeons les choses a partir de leursintentions. C’est le point de vue de la morale traditionnelle. D’après Saint Thomas, celui qui agit avec une conscience morale erronée n’est pas coupable. Saint Thomas, le considère sincère, il croit agir pour faire le bien, et cela le suffit à le justifier. Kant a repris ces pensées de Saint Thomas, pour lui se qui fait la valeur de l’acte ce n’est pas sa conformité tout extérieur à la loimorale c’est sa « forme », c'est-à-dire, l’intention qui préside lors de l’acte, ou encore l’esprit dans lequel il est accomplit. Un acte peut être extérieurement et en quelque sorte accidentellement forme au devoir tout en étant radicalement immoral. On peut citer l’exemple très connu de Thénardier qui réanime un blessé évanoui sur le champ de bataille. Il lui sauve la vie, mais de l’autre côtéson acte est aussi odieux, car il ne la réanimait qu’en le secouant pour lui prendre sa montre. A l’opposé on peut citer, l’infirmier qui croit donner un médicament a un patient malade, mais en réalité lui fait avaler du poison qu’un autre avait déposé sur la table de nuit. L’infirmier agit ici moralement, avec une bonne intention, pour aider le malade, mais en réalité, il ne fait qu’empirer soncas, en le menant à la mort. On peut donc rajouter que pour Kant ce n’est pas le contenu physique, matérielle, de l’acte qui doit être pris en compte, mais plutôt le côté morale. Kant est donc pour une éthique mystique ou seule l’intention secrète des âmes compte. Ainsi ce qui fait de bonnes intentions ce ne sont pas les succès et pas les œuvres. En résumé, il n’y a que l’intention qui compteselon Kant.
De plus seul la bonne volonté, c'est-à-dire agir en voulant le bien, conformément au devoir moral, vaut vraiment. Cependant il y a les qualités comme l’intelligence, le courage ou encore la persévérance, qui sont en soit des bonnes choses en elle-même. Cependant, par exemple avec le courage, celui rentre en jeu par exemple lors d’un crime par exemple, ces bonnes choses se transformeainsi en mauvaise, qui mène vers le mal. On peut donc conclure, qu’elles sont seulement bonnes, si elles sont les instruments de la bonne volonté. Ces qualités et ses capacités sont de plus des dons de la nature et du hasard. On peut donc dire, selon la morale de Kant, que malgré les qualités et les compétences que nous possédons, il n’y aura pas de bon résultat, sans la volonté, la bonne...
tracking img