Que veut dire traduire ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que veut dire traduire ? Sous la direction de Rada Ivekovic 2009-2010 Traduire, c’est la démarche même de l’asile et signifie réciprocité ; c’est un désir de se relier, de se mêler, de se connaître et de se rapprocher. C’est la construction du commun comme projet. C’est aussi, en général, la tentative de surmonter le cadre national limitatif. Bien sur, cela peut être autrechose aussi, mais nousœuvrons à cette traduction là. Les articles rassemblés ici sont le fruit d’une série de conférences "Les Jeudis des sciences sociales" organisée en 2008-2010 à l’Université de Saint-Étienne. D’autres textes pourront venir s’y ajouter. L’idée nous est venue d’organiser des soirées de grandes conférences avec des invités que, de séance en séance, rassemblerait une thématique commune que nous leurproposerions : celle de traduire. Les textes ici présentés de Clarisse Herrenschmidt, Stephen Wright (en attente), Ghislaine Glasson Deschaumes, Michel Deguy, Frederic Neyrat, Etienne Balibar, Annie Montaut (en attente) et Anne Berger , sont précédés par une Introduction de Rada Iveković et pourront être complétés, à l’avenir, par d’autres. Traduire implique au-delà du passage ou du transfert d’unelangue en une autre ou d’un lieu en un autre, la vie aux frontières et l’accueil ou l’asile de l’œuvre, des humains, avec une partie de leurs contextes, dans un nouvel environnement. Cet asile créé à son tour un ou plusieurs nouveaux entourages qui se traversent et coexistent. Rada Iveković, philosophe et indianiste à la forte formation linguistique, à la démarche politique et féministe, est née àZagreb en 1945. Elle a fait ses études à Belgrade, Zagreb et à Delhi. Elle a enseigné la philosophie au Département de philosophie de l’Université de Zagreb de 1975 jusqu’en 1991. Après un bref détour par l’Université de Paris-7, elle a enseigné au Département de philosophie de l’Université de Saint-Denis (Paris-8) de 1992-2003. Elle enseigne depuis à l’Université de Saint-Étienne et est directricede programme au Collège international de philosophie, Paris (2004-2010). Elle est l’auteur d’une vingtaine de livres de philosophie, d’indianisme et de contre-indianisme, d’essais variés, de quelques manuels et de nombreux articles, en plusieurs langues. Citation: Rada Iveković, "Que veut dire traduire ? Les enjeux sociaux et culturels de la traduction.", juin 2009, REVUE Asylon(s), N°7,2009-2010, Que veut dire traduire ?, url de référence: http://www.reseau-terra.eu/article889.html Résumé Nous entendons ici la traduction dans un sens élargi, contextuel plutôt que textuel, indiscipliné. Nous ne cacherons pas notre intérêt pour ce qui est appelé, aujourd’hui, « traduction culturelle », surtout dans l’univers de la langue anglaise et de celles qui empruntent à elle plus volontiers que lefrançais ne le fait. La traduction culturelle au sens anglo-saxon est un produit des études postcoloniales, elles-mêmes insérées dans les Cultural Studies. Nous en reconnaissons les possibles limites idéologiques et historiques mais aussi la très importante ouverture d’horizons ainsi que l’interdisciplinarité bienvenue. L’un n’empêche pas l’autre. En français aussi, une conscience postcolonialedote maintenant la traduction, thématique philosophico littéraire par excellence, d’une actualité théorique, historique et politique nouvelles. Le traduire n’est donc pas une thématique neuve, mais revigorée par des relectures décentrées depuis la mondialisation. Profiter de l’expérience de la traductologie en d’autres langues, et une convergence avec elles, est maintenant non seulement possible,mais devient incontournable.

Notre « traductologie » relève du langage – dans la mesure où elle en relève - dans un sens principalement métaphorique. Nous nous intéressons à la traduction au sens social, philosophique, littéraire. La traduction fait et défait les institutions et la sociabilité. Elle est la médiation en acte. Une politique de la traduction peut contribuer à désamorcer la...
tracking img