Quel cafouillage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quel cafouillage ! de Gianni Rodari
(illustré par Alessandro Sanna)
INTRODUCTION
Présentation
Ouvrage de Gianni Rodari (auteur) et Alessandro Sanna (illustrateur) paru en ??? aux éditions Kaléidoscope, à l’école des loisirs Quel cafouillage ! est un album de jeunesse qui marie humour et intertextualité. Les illustrations colorées utilisent de la peinture et apparaissent sur la double page.C’est le cas également de la première et quatrième de couverture. Dès l’illustration de la couverture le ton est donné. La couverture est surprenante : une petite fille vêtue de rouge voit une girafe lui voler son bonnet… voilà une illustration bien mystérieuse et qui offre la perspective de titiller l’imagination du jeune lecteur. Le titre entretient également le mystère.Si l’on s’attarde ensuite surla quatrième de couverture, on comprend vite qu’il s’agit de l’histoire du petit chaperon rouge, mais les trous de mémoire du grand-père sont annoncés.. .comment l’histoire va-t-elle se dérouler ?
LECTURE ALBUM.extrait : son intêret réside dans …
PREMIERE PARTIE : REFLEXION SUR L’ALBUM :
Gianni Rodari, poète, écrivain et journaliste italien, est né le 23 octobre 1920. Après la guerre il quittel’enseignement pour le journalisme. Mais il reste pédagogue dans l’âme et ne cesse de participer à des colloques, des animations dans les écoles, des émissions à la radio, à la TV…Dès 1950, il publie des contes, romans, comptines et ouvrages pédagogiques (notamment la grammaire de l’imagination où il livre une foule d’idées et d’expériences. Très célèbre en Italie, traduit un peu partout dans lemonde, Rodari a reçu le prix Hans Christian Anderson en 1970 pour son livre « histoires au téléphone », recueil de petites histoires dont est extrait le texte de quel cafouillage sous le titre de « Grand père ???? ». Le texte de quel cafouillage illustré par Sanna en ???, a été réalisé après le décès de Gianni Rodari le 14 avril 1980.
Ses autres ouvrages marient également humour etintertextualité : ?????
Autres illustrations de Alessandro Sanna ??????
La relation texte/illustration :
Les illustrations semblent reproduire le dessin enfantin. Elles allient papier (peint à la gouache) découpé ou déchiré, gouache ou pastel et traits de crayons. Les forts contrastes de couleurs et les formes simples sont destinées à captiver l’œil des très jeunes enfants et à proposer une écrituresymbolique en écho aux paroles des deux personnages (petit chaperon vert/ rouge/ jaune disposés sur des fonds de couleur). Cette écriture symbolique des formes et des couleurs peut être rapprochée du petit chaperon rouge de Rascal.
Par ailleurs, lorsque la fillette du dialogue corrige en s’énervant son grand-père, le personnage illustré (chaperon rouge, loup…) montre aussi son étonnement, sadésapprobation, et même sa colère. Ainsi, au bout d’un moment, la petite fille agacée que le grand-père oublie que le petit chaperon est rouge, s’énerve et cette colère transparaît dans les illustrations très rouge et l’image du petit chaperon rouge qui se met en colère (rouge, rouge de colère) mais également par la taille des caractères du texte. On a parfois du mal à différencier le petit chaperon rouge dela petite fille. Les illustrations apportent par ailleurs beaucoup d’éléments extérieurs au texte : un chat qui est représenté à côté du fauteuil du grand-père, un oiseau en cage qui dans les illustrations liées au récit du texte n’est plus en cage, des moutons surveillés par le loup…
Il y a un contraste entre la joie et le mouvement qui transparaît quand l’histoire est «  juste » etl’immobilité, l’interrogation, la désapprobation visible à chaque interruption/correction de la fillette.
Et enfin un clin d’œil final : la girafe qui se penche au dessus du grand-père pour lire aussi le journal !
Donc, bien que la relation texte/illustration est redondante. Les illustrations ont pour but uniquement d’accompagner le texte. Mais bien que le texte puisse être considéré comme autonome...
tracking img