Quel portrait nathalie sarraute fait-elle de ses parents dans autobiographie ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
C’est à 83 ans que Nathalie Sarraute se décide à écrire son autobiographie «  Enfance » dans laquelle elle fait le récit de nombreux de ses souvenirs d’enfance. Ecrite à l’époque de l’émergence de lapsychanalyse, l’auteur y fait une analyse des émotions qu’elle ressentait étant petite à l’aide d’un double qui l’aide à faire avancer son récit.
Elle aborde à de nombreuses reprise le sujet de sesparents, nous verrons quels portraits elle en fait.

Tout d’abord des deux de ses parents, Nathalie Sarraute commence par décrire son père. Etant enfant, elle le perçoit comme la seule personne avecqui elle est capable d’éprouver du bonheur « à l’état pur » . À la page 66 elle raconte un de ses souvenirs d’elle et de son père dans un jardin et elle évoque le fait qu’elle ressent quelque chosed’indescriptible que des mots comme «  bonheur, félicité ou extase » ne sont pas assez fort pour décrire. Elle décrit ce qui lui arrive comme étant «  la vie à l’état pur ». De plus on peut voir quec’est un passage ou il n’y a que Nathalie Sarraute enfant qui parle, la voix ne trouve rien à redire sur ce souvenir, il fait vraiment partie de ses souvenirs «  parfaits ». Cependant cette image idéale dupère qui seul lui apporte ce qu’elle connaît de plus beau est entaché par d’autres passages, comme à la page 58, on voit par exemple qu’il refuse de lui avouer l’amour qu’il lui porte. «  J’insiste,est ce que tu m’aimes, dis-le moi – Mais tu le sais … - Mais je voudrais que tu me le dises, papa, tu m’aimes ou non ? » Elle veut savoir qu’il l’aime mais il ne veut pas s’ouvrir à elle. La voix lelui fait remarquer et elle avoue que déjà petite, elle ressentait le fait que son père se mettait toujours en retrait par rapport à se sentiment. «  Je savais que ces mots je t’aime, tu m’aimes étaientceux qui le feraient se rétracter, reculer, se terrer encore plus loin ». On voit aussi dans d’autres passages qu’au fur et à mesure qu’elle grandit, il s’éloigne d’elle. Il était plus proche...
tracking img