Quelle est la place de jean moulin dans la mémoire de la résistance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Jean Moulin entre en mémoire le 19 décembre 1964 avec son entrée au Panthéon. Alors que « la panthéonisation tue les gens une seconde fois », là elle fut un acte réussi qui a changé le statut mémoriel de Jean Moulin puisque jusqu’en 1964 il n’est pas le héros éponyme de la résistance. En effet, dès la fin de la guerre, les historiens et les acteurs choisirent de mettre en lumièrecette histoire avec l’appui du pouvoir politique mais pourtant il n’y a pas une trace de Jean Moulin dans la première publication de la Documentation française sur la Résistance. Ceci est étonnant car de nos jours, Jean Moulin est considéré comme un véritable symbole : un symbole de l’Etat républicain, de l’unification de la Résistance extérieure et intérieure, dont la mission se termina par la mortsous la torture. Quelle est alors la place de Jean Moulin dans la mémoire de la Résistance ? Avant toute chose, Jean Moulin était un homme ordinaire atteint d’une fièvre républicaine qui le conduira à accomplir une carrière exemplaire et ses premiers actes de résistance. Il fut ensuite un résistant important, sous le pseudonyme de Rex, et il a été l’acteur principal de l’unification de larésistance. Pour finir, il fut l’inconnu du Panthéon qui par la suite devint un véritable héros et symbole pour la France.

I. Jean Moulin, un homme ordinaire

A. Une enfance placée sous l’influence de la République
Il est né à Béziers, au cœur du midi rouge, en 1899 dans une famille républicaine. Il hérite du modèle républicain (rationalisme, croyance au progrès de l’humanité, attachement auxinstitutions républicaines, sensibilité sociale réformiste et un patriotisme sans nationalisme agressif) de son père qui était enseignant au collège de Béziers qui le pousse à faire des études.
Il adhère aux Jeunesses Laïques et Républicaines en 1919, et s’inscrit dans la mouvance radicale au début des années 20.

B. Ses débuts en tant que fonctionnaire
Son père le lance dans une carrière defonctionnaire au cabinet du préfet de l’Hérault en tant qu’attaché en 1917 puis comme chef de cabinet en 1920 durant ses études de droit. Il est mobilisé durant la première guerre d’Avril 1918 jusqu’en novembre 1919, il a participé au conflit comme tous les autres jeunes de sa génération.
Il se lie avec Pierre Cot alors qu’il est chef de cabinet en 1922 en Savoie qui deviendra par la suite sondirecteur de cabinet au ministère de l’Air. Il est le plus jeune sous-préfet de France en 1925 à Albertville. C’est durant son passage au ministère de l’Air qu’il envoie des avions et des pilotes aux résistants espagnols antifranquistes. Il devient le plus jeune préfet en 1937.
Durant ses activités administratives, Jean moulin exerce sa passion, le dessin, en publiant des caricatures et des dessinshumoristiques sous le pseudonyme de Romanin.

C. Les premiers actes de Résistance
Jusqu’en 1939, il est sous préfet de l’Aveyron. En 1939, il arrive à Chartres et devient préfet de l’Eure et Loire. Il veut être mobilisé à tout prix mais il doit suivre les directives du ministre de l’Intérieur Albert Sarraut. Il est très efficace dans ses fonctions dans ce département rural. Il se bat et critique lagestion de la guerre mais il doit rester en fonction pour montrer une administration efficace. La désertion des fonctionnaires en juin 1940 est terrible, il reste 800 habitants à Chartres, qui en compte normalement 23 000.
Ce sont ses qualités de gestion qui lui permettent de ne pas être limogé parmi les premiers fonctionnaires. Lorsqu’il reçoit les Allemands le 17 juin 1940 à Chartres, cesderniers lui demandent de signer un document sur des exactions et des massacres sur des femmes et des enfants commis par des « noirs de l’armée française ». Torturé pour son refus, il tente de se trancher la gorge, se suicider plutôt qu’entacher l’honneur français mais il évite la mort de peu. Il sera révoqué le 2 novembre. Il passe l’année suivante à obtenir les visas suffisants sous l’identité de...
tracking img