Quelle est la place de l'agriculture biologique en france ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (622 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’agriculture biologique en France

INTRODUCTION :

- définir les termes du sujet :
Agriculture biologique : c’est une méthode de culture qui n’utilise pas de pesticides ou d’engrais chimiques,et qui les remplace par d’autres méthodes incluant des produits issus des plantes ou des animaux (purin, compost, savon noir…  Méthode naturelle, non artificielle
-problématique :
Quelle est laplace de l’agriculture biologique en France ?
-annoncer le plan :
I- Qu’est ce que l’agriculture biologique française ?
II- Du producteur au consommateur
III- Où se pratique l’agriculturebiologique en France ?

DÉVELOPPEMENT :

I- Qu’est ce que l’agriculture biologique française ?

Aujourd’hui, l’agriculture biologique couvre la plupart des familles de produits : des produits végétauxtransformés ou non (confiture, céréales, produits déshydratés…) aux produits animaux (viande, produits laitiers, œufs…) et aux plats-cuisinés.
Ces produits sont certifiés par des labels (« AB »)qui leur permettent de se distinguer des autres produits non biologiques, et d’orienter les consommateurs dans leurs choix. Un cahier des charges est prévu à cet effet, et permet d’attribuer un labelen fonction des critères imposés :
- pour la production végétale, les semences et les plants ne doivent pas êtres issus d’OGM (organisme génétiquement modifié), des engrais peuvent être utilisés àconditions d’être d’origine naturelle et non industrielle, les matières utilisées doivent être recyclées ou compostées.
-pour la production animale, le choix des races d’animaux doit être adapté àl’environnement, tous les animaux doivent avoir accès à l’air, la lumière, l’espace, la nourriture et l’eau pour être élevés dans les meilleures conditions possibles (gavage interdit, lait maternel pourles jeunes animaux, nourriture biologique).
L’agriculture biologique s’oppose à l’agriculture productiviste, qui est loin d’être inoffensive à l’égard de l’environnement (pollution des nappes...