Quelle est, selon vous, la meilleure classification des régimes.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
JANAUD
Samuel

Droit Constitutionnel, Dissertation.

Sujet : Quelle est, selon vous, la meilleure classification des régimes ?


Si le droit constitutionnel comprend en grande partie l’étude des différents textes constitutionnels, celle ci a été complétée par celle des « régimes », intégrant également diverses données historiques, idéologiques, économiques etsociologiques. Il est donc naturel que cette étude est donné lieu a de nombreuses classification de ces derniers par différentes auteurs a différentes époques. Mais, malgré cette pluralités de classification, il existe entre certaine d’entre elle certaines analogies.
Tout d’abord toute classification commence par définir si le régime étudié est démocratique ou non, c’est un premier critère declassification que l’on retrouve dans la plupart des systèmes de classification des régimes. Meme si il n’existe aucune définition parfaite de la démocratie comme la conception littérale qui repose sur une définition quasi étymologique, assez idéaliste et qui débouche sur un certains nombre de conséquences dangereuse ou encore la conception libérale de la démocratie, plus modeste, qui conduit a des régimesmoins dangereux pour la liberté ; la simple approche de la démocratie en tant que régime politique fondé sur le principe que la souveraineté appartient à l'ensemble des citoyens , soit directement (par des référendums) soit indirectement par l'intermédiaire de ses représentants élus et ou les élections doivent se tenir au suffrage universel, de façon régulière et fréquente et qui exige aussi queles grandes libertés soient reconnues: liberté d'association, liberté d'expression et liberté de presse permet déjà une certaine classification de la plupart des régimes. A la démocratie est biensur opposé la dictature qui, si elle aussi peut paraître également difficile a définir et cela par les formes très diverses de dictatures, peut être défini par une unité de contexte (une situation decrise) et une unité de méthode (le recours a la violence).
Mais si sur ce « préambule de classification » les auteurs tendant a s’entendre c’est la classification au sein meme des régimes démocratiques qui les divisent et qui nous fait rentrer au cœur meme du sujet. En effet si il existe plusieurs classifications propres a chaque auteurs ont peut, selon nous, par l’étude de certains manuel ou ouvragetraitant de ce sujet dégager deux « courants » de classification : tout d’abord une classification dite « traditionnelle » qui, se basant sur l’étude de la séparation des pouvoirs, catégorise les régimes politiques de « parlementaire, présidentiel, directorial ou d’assemblée » puis une autre formes de classification qui consiste a étudier les régime dans les faits plutôt que dans les normes avecd’autres critères d’appréciation et en les regroupant dans des catégories moins rigides : les régimes de types parlementaires, le régime américain, les régimes d’Europe de l’est.
La question est donc de savoir laquelle de ces deux classifications apparaît la plus pertinente selon nous, les deux étant bien entendu critiquable. Pour y répondre nous mettrons tout d’abord en question laclassification traditionnelle (I) qui, selon nous, par sa catégorisation stricte des régimes empeche toute véritable classification (a) et tend a chercher un lien de causalité entre normes et comportements pourtant impossible (b). Nous proposerons ensuite une classification jugée pertinente selon nous (II) en montrant notamment l’interet du deuxième « courant » de classification (a) et nous insisterons surl’importance d’une étude de la séparation des pouvoirs dans un sens plus large que celle de la classification traditionnelle pour parvenir a une classification optimale(b).

I. La critique de la classification traditionnelle

a) Une catégorisation stricte empêchant une véritable classification.

De nombreux auteurs ont critiqué cette classification traditionnelle pour ses...
tracking img