Quelles conceptions et quelles images de la justice apparaissent dans la partie des pensées au programme ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (846 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelles conceptions et quelles images de la justice apparaissent dans la partie des Pensées au programme ? / 8

Au XVIIème siècle on est très procédurier et le recours à la justice (du roi ou duseigneur) est courant. Il n’est pas étonnant de trouver des traces de cet état de fait dans la littérature de l’époque. Ce thème de la justice ne pouvait pas ne pas intéresser Pascal. C’est ainsi quenous trouvons dans Les Pensées des images saisissantes du monde judiciaire. Mais Pascal ne se contente pas de ces images. Il analyse le fonctionnement de la justice en nous montrant qu’elle estaléatoire, relative et soumise à la force.

La justice et ceux qui l’incarnent sont peints de façon caricaturale dans la liasse « Vanité » dont le ton est très ironique. Ainsi, dans le fragment 41,l’auteur met en scène un « magistrat dont la vieillesse vénérable impose le respect à tout un peuple [et qui] se gouverne par une raison pure et sublime. » Ce magistrat, tout sérieux qu’il est, va perdre cesérieux au sermon si le prédicateur est enroué, s’il a un « tour de visage bizarre » ou s’il est mal rasé… Le portrait est complété dans le même fragment 41. En quelques traits de plume, Pascal décritles magistrats : « leurs robes rouges, leurs hermines dont ils s’emmaillotent en chats-fourrés » et les tribunaux : « les palais où ils jugent, les fleurs de lys, tout cet appareil auguste ». Cettefois-ci, ce sont les magistrats qui usent de différents artifices pour impressionner les justiciables. Il s’agit de donner une image imposante de soi : « Nous ne pouvons pas seulement voir un avocat ensoutane et le bonnet en tête sans une opinion avantageuse de sa suffisance ». Ces portraits caricaturaux annoncent les dessins des « Gens de robe » d’Honoré Daumier.

Nous trouvons une autre imagecaricaturale de la justice dans la liasse « Misère » (fragment 56). « Trois degrés d’élévation du pôle renversent toute la jurisprudence. Un méridien décide la vérité […] L’entrée de Saturne au...
tracking img