Quelles sont les raisons et les formes du conflit qui oppose français et algériens entre 1954 et 1962 ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Durant la guerre froide, certains pays colonisés réclament leur indépendance et parfois l’obtiennent. La Charte des Nations Unies de juin 45 établit, en plus de la Déclaration Universelle des Droitsde l’Homme, la liberté d’expression, de pensée et de religion. La charte de San Fransisco affirme également l’idée de souveraineté nationale, c'est-à-dire que les peuples ont le droit se gérereux-mêmes. Le cas de la France et de l’Algérie est particulier pour certaines raisons que nous développerons plus bas. Nous verrons donc dans un premier temps le contexte politique et social avant et en 1954,puis dans un second temps comment l’Algérie est-elle passé du statut de colonie au statut de nation indépendante en huit ans.

L’Algérie et la France entretiennent des rapports étroits : undixième de la population algérienne est française. Elle est considérée pour beaucoup comme une extension du territoire français, ce qui expliquera la violence de cette guerre. Durant la seconde guerremondiale, les musulmans (algériens et tunisiens) ont côtoyés les soldats français. Ils se sont rendu compte qu’il n’y avait pas de différence entre les deux peuples et à la fin de la 2nde guerre mondiale,des voix nationalistes s’élèvent dans les villes d’Algérie. Le 8 mai 1945, lorsque l’Allemagne capitule, des nationalistes algériens manifestent pacifiquement pour rappeler leur désir d’indépendance.Mais les manifestations dégénèrent et les forces de police doivent intervenir : 100 Européens sont tués. La France réprime de façon très violente ces évènements et tue entre 8000 et 45000 Algériens. Latension monte entre la France et l’Algérie. Entre 1945 et 1954, aucune solution politique ne fonctionne : l’assemblée algérienne reste totalement inégalitaire face aux décisions de la France. Celan’a pour effet que d’accentuer la colère des indépendantistes algériens. Le Front de Libération Nationale (FLN) apparait et lance des attentats dès novembre 1954. Le FLN, dont le chef est Ben Bella,...
tracking img