Quels moyens de lutte contre le chômage ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
introduction :

Le chômage peut être défini comme l’inactivité d’une personne souhaitant travailler. Cette définition du chômage connaît de nombreuses variantes et son concept donne toujours lieu à des controverses théoriques et statistiques. Associé à la pauvreté, à la précarité et l’exclusion, il est aussi au premier plan du débat politique depuis la fin des Trente Glorieuses dans quelquespays d’Europe occidentale, où il a atteint des niveaux très élevés ; le chômage transforme la structure sociale de la société, bouleverse la vie des plus touchés, tout en suscitant l’inquiétude de nombreux actifs. Le chômage n’est pourtant pas considéré comme un élément majeur du débat économique et politique dans les pays qui sont proches du plein emploi. Quels moyens de lutte contre le chômage ?Pour répondre à cette question, nous verrons ce que l’Etat peut faire pour lutter contre le chômage dans le cadre de ceux qui cherchent un emploi et ce que peut faire l’Etat pendant la personne est en activité.

I/ La lutte avant l’emploi :

Il faut alléger le Code du Travail et les impôts sous la barre des 10 % mais surtout, il ne faudrait pas que l’Etat intervienne dans l'économie et lasociété de manière a ce qu’elle ne soit pas omniprésente car elle ne fait que ralentir l’économie. Donc introduire une véritable libre concurrence et donner au pays de l’énergie produite par la volonté des entreprises à écraser ses concurrents.

1. Préférer les mesures sociales :

Il faut plus de social au sens où beaucoup de chômeurs ou de personnes travaillant dans un cadre précaire (stages,CDD) ont besoin d'être soutenues et motivées dans leur démarche professionnelle. Il faut avoir simultanément l'envie de les aider et le courage de leur expliquer qu'il faut aussi se motiver davantage pour trouver un emploi. Persuader ces personnes de changer d'état d'esprit, de reprendre leur vie en main et de rompre avec une résignation compréhensible mais qui n'est pas un avenir. Car beaucoup degens ne vivent que de maigres allocations (payées par ceux qui travaillent via les impôts) ne peut être que temporaire.

2. Le modèle Anglais :

La Grande-Bretagne est un pays qui fonctionne sur une économie libérale puisque l’Etat n’intervient pas dans l’économie au sein des entreprises. Sauf depuis quelques années comme la France qui a instauré un salaire minimum. En France il était depuisJuillet 2009 à 8.82€. En Grande-Bretagne il est à hauteur de 6€ environ. Ce qui est faible et ce qui fait de ses salariés, des salariés ayant des conditions précaires. De plus, c’est un pays tourné vers le tertiaire (services) alors que la France est tourné vers le Primaire (Agriculture). Le tertiaire est un domaine d’activité qui est en pleine expansion ces dernières années. Ainsi les anglaispeuvent y trouver beaucoup d’emplois. Il y a donc une baisse du chômage et une hausse de la consommation. Cette solution peut paraître chère puisque ce serait renoncer à l’agriculture et s’initier dans l’expansion du domaine tertiaire de masse. C’est un pari qui serait difficilement réalisable mais qui pourrait l’être sur du long terme.

II/ La lutte pour garder les emplois :

1. La lutte contre ladélocalisation de masse :

Depuis une cinquantaine d’années, la mondialisation fait rage et permet aux pays de se développer davantage en exportant plus. Ils exportent leurs productions mais aussi leurs emplois. Souvent, les productions de chaîne sont délocalisées dans des pays où le coût de la main d’œuvre est bien inférieur à celui du pays qui exporte. Par exemple, en France, un employeurdevra payer 1300 € (SMIC par mois) au salarié et 200 € de charges patronales. Pour un salarié généralement peu qualifié, cela fait une somme à débourser. Ainsi, les patrons préfèrent envoyer leurs emplois dans des pays où il n’est pas instauré de salaire minimum. Ils font alors plus de bénéfices car ils payent des personnes à l’autre bout de la planète avec des salaires limites décents. Cette...
tracking img