Quels transports collectifs pour l'ile de france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10839 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Zone multimodale de Massy-Palaiseau

Jean-Louis Zentelin

85

Quel aménagement et quel réseau ferré pour les Franciliens ?
Du Sdrif à la Société du Grand Paris

Jean-Louis Zentelin

En décembre 2008, le schéma directeur d’Ile-de-France (Sdrif) a été adopté par le Conseil régional, mais pas transmis par le Gouvernement au Conseil d’État1, donc pas approuvé, donc pas opposablejuridiquement aux tiers. Le Gouvernement a en effet plusieurs fois exprimé son désaccord avec le manque d’ambition dudit Sdrif, puis lancé une consultation d’architectes pour le Grand Paris, puis tenté d’imposer un protocole de conciliation léonin (imposant La Défense, le plateau de Saclay...) refusé par la Région. Il élabore aujourd’hui une Société du Grand Paris (SGP), dont un métro souterrain en rocadedit Grand Huit2, présenté par le secrétaire à la Région Capitale en mars 2009, à la suite de premières « fuites » dans la presse début 2009, devrait constituer l’armature de base.

per quinze ans plus tôt, mais qui néglige manifestement la desserte des bassins de vie. Le projet du Sdrif relève quant à lui d’une logique de polycentrisme dit « renouvelé », finalement adopté par la Région,privilégiant les densités, les polarisations centrales et existantes (Roissy, Cergy, Évry), et les transports radiaux dans une logique d’accompagnement.

Relance ou enterrement de l’alternative RFMC ? La complexité des mécanismes de décision et de financement en Ile-de-France ne devrait pas permettre à l’un des deux scenarii de s’imposer totalement, ce qui fait qu’à la longue on puisse assister à laréalisation de tronçons ferroviaires voyageurs épars, sans véritable dimension prospective ni cohérence, du moins en termes de développement durable et de gouvernance, supposés être l’alpha et l’oméga de la planification du XXIe siècle. Cette impasse peut-elle constituer une opportunité de remettre sur le devant de la scène ce qui aurait pu constituer un scénario alternatif du Sdrif, non pas pour leremettre en selle, mais pour tout remettre à plat à la veille d’une probable révision du Sdrif 2008 ? Un tel scénario, dans le prolongement de la pensée aménageuse initiée à l’époque de Delouvrier, était celui d’un polycentrisme hiérarchisé, qui vise à réduire la dualité centre-périphérie, à délester les infrastructures centrales, à accompagner l’émergence de bassins de courtes distances, à rétablir lerapport à la nature. Tout comme la SGP s’appuie sur le Grand Huit et le Sdrif sur Arc Express, le scénario de développement durable écarté par la Région, le « polycentrisme hiérarchisé », se serait appuyé sur une rocade ferroviaire de moyenne couronne (RFMC) programmée de longue date en Ile-de-France.
Les Annales de la recherche urbaine n°106, 2010, pp. 84-99, ©MEEDDM, Puca.

Derrière chaqueprojet une rocade Cette annonce est révélatrice d’un conflit entre des conceptions alternatives de l’aménagement spatial combinant mobilités, accessibilités, lutte contre l’étalement urbain, densités, environnement, inégalités sociales et spatiales, le choix de l’une ou l’autre alternative déterminant la priorité de la rocade à réaliser. Elle relance un débat qu’on croyait tranché à la suite duschéma directeur car le projet du secrétaire d’État s’appuie sur un Grand Huit plus éloigné de Paris que les Orbitale/Périphérique ou Arc Express, à laquelle le Sdrif donne implicitement la priorité. L’alternative proposée par le Gouvernement relève, selon la SNCF, d’une « logique de pôles économiques à développer et à relier»3, qu’il aurait certes fallu dévelop1. Conformément à la LOADT de 1995 et àla SRU de 2000. 2. Qualifié d’extra-terrestre par le président du Conseil régional. 3. Libération 09/02/2009.

86

LES ANNALES DE LA RECHERCHE URBAINE

n°106 juillet 2010

Polycentrisme, Sdrif et rocades ferroviaires La logique de présentation découle de ce questionnement. Tout d’abord éclaircir les liens entre polycentrisme, centralités... et réseaux de transport. Puis développer...
tracking img