Quentin varin, les noces de cana

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1905 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE D’HISTOIRE DE L’ART MODERNE

Quentin Varin, Les Noces de Cana, 1618
Huile sur toile, Rennes, Musée des Beaux-Arts.

INTRODUCTION

On considère communément que le XVIIe siècle français est le siècle du classicisme. Cette expression cache cependant une réalité beaucoup plus complexe : en effet, si les deux derniers tiers de ce siècle méritent sans doute cette dénomination, il n’enva pas de même pour les premières décennies de cette période, toujours marquées par l’esthétique maniériste du XVIe siècle, telle qu’elle s’était par exemple développée à Fontainebleau, en privilégiant les raffinements de la forme et de l’expression. On peut donc dire qu’il faut attendre vers 1630/40 pour que s’affirme un style français original et indépendant.
Au début de ce siècle, lerenouvellement artistique semble quelque peu ralenti. L’Eglise reste cependant le principal commanditaire : entre 1616 et 1621, la façade de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais à Paris utilise les trois ordres antiques, marquant ainsi l’avènement du classicisme architectural. C’est en 1618 qu’un retable monumental à colonnes est commandé pour orner le chœur de cette église ; le tableau central,représentant Les Noces de Cana, est exécuté par Quentin Varin, artiste au carrefour de diverses influences et marquant sans doute, ce qui sera ma problématique principale, la fin du maniérisme, ouvrant par la même à sa mesure le « Grand Siècle » français.

I- Les Noces de Cana : la réalisation majeure d’un maniériste français tardif

a) Quentin Varin : quelques éléments d’une biographiefragmentaire.

- Quentin Varin naît vers 1570. La découverte d’un contrat d’apprentissage par l’abbé Requin, acte passé devant notaire à Avignon en 1597 avec Pierre Duplan, peintre, prouve textuellement qu’il était, je cite de « Beauvais, en Picardie ». Sa date de naissance est à peu près connue grâce à un extrait du registre de la municipalité d’Amiens, en 1609, lorqu’il fut reçu bourgeois de la ville.- en 1597 et 1600, il séjourne donc à Avignon où il fait son apprentissage. Ensuite, il est documenté en 1612 aux Andelys, en région parisienne, où, événement majeur, il devient le premier maître de Nicolas Poussin. Il y peint deux tableaux principaux : Le Martyre de saint Vincent et Le Martyre de saint Clair.
- c’est en 1616 environ qu’il s’installe à Paris, et dès 1617 reçoit le brevet dePeintre du Roi. Entre 1618 et 1620 il peint une Présentation au Temple ainsi que Les Noces de Cana.
- il meurt à Paris en 1634.

b) Les Noces de Cana : œuvre d’abord mal connue d’un maniériste tardif.

Presque inconnu aujourd’hui, Varin fut l’un des meilleurs peintres d’une génération que l’on qualifierait plutôt de médiocre. L’art de la peinture étant considéré à l’époque à Parisdavantage comme un métier que comme une vocation, il n’est pas surprenant que tout jeune peintre français un tant soit peu ambitieux ait souhaité prendre la route de Rome. Dans la Cité Eternelle se trouvait en effet un vaste public de collectionneurs, d’érudits et de connaisseurs qui savait apprécier l’art.
Varin ne semble pas s’y être rendu. Il s’inscrit plus parmi les peintres français dupremier quart du XVIIe siècle qui furent des maniéristes tardifs, pratiquant des variantes de ce qui était alors devenu un style international et éclectique.

Le tableau des Noces de Cana faisait autrefois partie d’un retable pour l’église saint-Gervais-saint-Protais. L’ensemble fut détruit lors de la Révolution, à l’exception du tableau qui est envoyé en 1793 au dépôt provisoire desPetits-Augustins.
A cette époque, Alexandre Lenoir l’attribua à Jean Cousin, et c’est sous cette attribution qu’il fut expédié au musée de Rennes en 1811. Il a fallu attendre 1967 pour que Bernard de Montgolfier redécouvre des écrits de l’historien Henri Sauval (1623-1676), qui le mentionnait comme étant une œuvre de Quentin Varin en 1655.

c) La représentation d’un épisode du Nouveau...
tracking img