Querelle du cid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (498 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Querelle du Cid

La querelle du Cid concerne 3 points essentiels de la pièce de Corneille, qui servira de base à M. Chapelain pour former sa théorie des 3 unités:
-d'action : la critique estimeque l'intrigue avec l'Infante est inutile car trop éloigné de l'intrigue principale, les amours contrariés de Chimène et Rodrigue. Corneille accordera de fait moins d'importance à ce personnage dans sonremaniement de la pièce. L'unité d'action stipule que les intrigues secondaires doivent obligatoirement servir l'action principale.
-de temps : en 1 journée et une nuit se déroulent 2 duels, 1bataille contre les Maures, un procès, Corneille a joué sur la durée, 24 heures, mais cela reste invraisemblable, ce qu'il critiquera lui-même.
-de lieu : la place royale, la maison de Chimène, un cour,Corneille joue sur les intérieurs/extérieurs, ce qui ne correspond pas à cette règle qui exige une cohérence de lieu (un palais, par exemple)
A la base Le Cid est une tragi-comédie, mais le genre neconvient plus à l'époque où est rédigée la pièce (1636), les personnages sont nobles, le roi est présent, donc l'auteur doit revoir sa copie pour écrire une tragédie (les personnages sont censésmourir à la fin d'une tragédie, ce qui n'est pas le cas ici, Corneille a dû accentuer le dilemme de Rodrigue, la situation extrême des amants). Plus de gravité, de hauteur, et moins d'esbroufe est demandéà une pièce qui restera malgré les corrections de l'auteur la plus grande tragi-comédie du répertoire français.

Question 7 page 251 (Marivaux Le jeu de l'amour et du hasard)
Ce qui fait penseraux échanges amoureux des pièces de Marivaux (1688-1763) : galanteries précieuses (voir préciosité), raffinement, frivolité élégante.
La subtilité et le raffinement des dialogues chez Marivaux furentparfois critiqués et taxés d'affectation (c'est-à-dire d'imitation, de faux-semblant ou encore de manque de naturel et de simplicité) dans le style. Ainsi Voltaire reprocha-t-il à Marivaux de « peser...
tracking img