Quest ce que les lumieres kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exemple d'explication de texte pour les séries technologiques.
La question de discussion n'est néanmoins pas ici abordée. Il est en outre rappelé que les questions qui figurent sur le sujet de type bac ne sont là que pour rappeler certaines tâches que l'explication doit accomplir; en aucun cas le devoir ne doit se contenter de répondre à ces questions.

Texte
" La paresse et la lâcheté sontles causes qui font qu'un aussi grand nombre d'hommes préfèrent rester mineurs leur vie durant, longtemps après que la nature les a affranchis de toute direction étrangère (naturaliter majores [naturellement majeurs]) ; et ces mêmes causes font qu'il devient si facile à d'autres de se prétendre leurs tuteurs. Il est si aisé d'être mineur ! Avec un livre qui tient lieu d'entendement, un directeur deconscience qui me tient lieu de conscience, un médecin qui juge pour moi de mon régime, etc., je n'ai vraiment pas besoin de me donner moi-même de la peine. Il ne m'est pas nécessaire de penser, pourvu que je puisse payer ; d'autres se chargeront bien pour moi de cette ennuyeuse besogne. Les tuteurs, qui se sont très aimablement chargés d'exercer sur eux leur haute direction, ne manquent pas defaire que les hommes, de loin les plus nombreux (avec le beau sexe tout entier), tiennent pour très dangereux le pas vers la majorité, qui est déjà en lui-même pénible. Après avoir abêti leur bétail et avoir soigneusement pris garde de ne pas permettre à ces tranquilles créatures d'oser faire le moindre pas hors du chariot où ils les ont enfermées, ils leur montrent le danger qui les menace sielles essaient de marcher seules. "

Kant Réponse à la question " Qu'est-ce que les Lumières ? "

Explication
[Thème, problème, thèse, enjeu du texte.]
Le thème de texte est l'autonomie de la réflexion de l'homme adulte. Kant s'efforce de résoudre le problème suivant : comment se fait-il que les hommes ne se servent pas de leur raison de manière autonome alors qu'ils sont depuis longtemps en âgede le faire. Pour résoudre ce problème, l'auteur soutient la thèse selon laquelle la paresse et la lâcheté sont les deux causes d'un double effet : la facilité avec laquelle la plupart des hommes acceptent de se laisser diriger et la facilité avec laquelle quelques hommes profitent de cette paresse des autres pour exercer sur eux une tutelle. L'enjeu de ce texte est la manipulation dont leshommes deviennent victimes dès lors qu'ils renoncent à leur liberté de pensée par crainte ou par paresse.
Kant commence par exposer sa double thèse puis il en explique successivement chacun des deux aspects pour montrer combien il est devenu difficile alors pour la plupart des hommes de sortir de cet état de tutelle.
[Etapes de l'argumentation et éléments d'explication.]
Kant commence par présentercette thèse dans une première longue phrase. Le terme " mineurs " est à comprendre ici en un sens métaphorique par rapport à la notion de minorité juridique, c'est-à-dire la période de la vie durant laquelle l'individu est présumé manquer des capacités ou de l'expérience nécessaires à l'exercice de certaines responsabilités parce qu'il est incapable de se gouverner seul par lui-même. A contrario,la majorité désigne l'âge à partir duquel on est réputé capable de se gouverner soi-même par rapport aux exigences de la réalité et à celles, juridiques et civiles de la société.
Cet état de minorité pourtant n'a pas lieu d'être : " longtemps après que la nature les a affranchi de toute direction étrangère ", explique Kant. Cela signifie que, naturellement, la croissance physique (naturelle) del'individu le conduit à développer ses facultés de sorte qu'il a atteint, adulte, l'âge à partir duquel on l'estime capable de penser par lui-même et d'exercer ses propres responsabilités. Cette direction étrangère dont se libère tout homme passant à l'âge adulte est la tutelle de ses parents. Or la servitude* de la plupart des hommes est en contradiction avec ce développement spontané de...
tracking img