Question 38 itb

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1481 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En quoi le cycle d’exploitation d’une entreprise influe-t-il sur sa structure financière ?
Intro
-def structure financière
-def cycle d’exploitation
Partie 1
-le cycle d’exploitation et ses besoins
-le bfre et ses composants
- L’évaluation du niveau de BFRE
- C/L’impact des différentes politiques sur le BFR
Partie 2
* le financement
* la conversation d’éléments de l’actifcirculant : escompte et affacturage
* les autres modes de financement : le recours aux  crédits fournisseurs et le financement de la TrésorerieConclusion

Intro
Les entreprises exercent une ou plusieurs activités. Elles effectuent diverses opérations qui se répètent et constituent leur cycle d'exploitation. Elles peuvent vendre des marchandisesqu'elles achetées; vendre des produits qu'elles ont fabriqués à partir de matières premières achetées; effectuer des prestations de services. Un temps plus ou moins long s'écoule entre le moment où elles réalisent leurs achats et le moment où elles encaissent le paiement de leurs ventes. Ces écarts entraînent ce que l’on appelle un besoin en fond de roulement apprécié différemment en fonction dessecteurs d‘activités que l’entreprise s’efforcera de financer pour assurer son exploitation.
Pour comprendre en quoi le cycle d’exploitation influe sur la structure fi d’une entreprise, nous allons définir qu’est que c’est la structure financière d’une entreprise, et après nous détaillerons le cycle d’exploitation et les éventuels besoins qui en découlent, comment l’entreprise peut les financer.Partie 1
Le cycle d’activité (achats-production-ventes) entraîne des besoins en fonds de roulement d’exploitation (BFR ou BFRE). Il résulte du décalage temporel qui existe entre le règlement des achats, le coût de la production et l’encaissement des ventes.
Plus le cycle d’activité va être long et plus le BFRE sera important et les moyens pour le financer nécessaire.
La différence comptableentre le financement des emplois à court terme (achats, stocks, coût de la production, délais de paiement accordés aux clients…) et les ressources de l’exploitation procurées par les dettes à court terme (fournisseurs, organismes sociaux …) donne le BFRE.
Lorsque le BFR est positif, les besoins nécessaires aux financements des emplois à court terme sont supérieurs aux ressources procurées par lesdélais de règlement des dettes à court terme.
La durée du cycle, la valeur ajoutée et la vitesse de rotation des stocks impactent le BFR.
Pourtant certaines activités connaissent un BFR négatif. C‘est le cas notamment des grandes surfaces de distribution qui bénéficient de règlements clients immédiats et disposent par ailleurs de délais fournisseurs importants. (Absence de BFR).
Le niveau duBFR est étroitement lié à la nature de l’activité de l’entreprise et à la durée de son cycle d’activité mais il dépend fortement des choix ou des contraintes de l’entreprise en politique de délais accordés, de délais obtenus, de prix d’achat, de gestion des stocks et de coût de production.
La politique de production a un impact important sur le niveau global du BFR. Lorsque la production estfortement intégrée, les BFR sont très importants du fait du niveau des stocks et de la main d’œuvre nécessaire au cycle de fabrication.
De la même manière qu'une entreprise doit trouver le moyen de satisfaire ses besoins de financement à long terme en relation avec sa politique d'investissement, il lui faut répondre à ses besoins de financement à moyen et court terme.
Pour ce faire, elle dispose...
tracking img