Question de corpus sur montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (737 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document

Question : Comment la forme de ces textes permet-elle de prendre en compte le point de vue de peuples considérés comme « sauvages » ?

Au cours de l’histoire, plusieurs auteurs se sontintéressés au colonialisme depuis la période des grandes découvertes. Le corpus qui nous est ici présenté nous offre trois textes de l’ordre de l’essai et du dialogue dans lesquels les auteurscritiquent les européens pour leur barbarie.

Le premier texte est tiré des Essais (1580-1588) de Montaigne. Dans ce récit, le narrateur nous résume, au discours indirect, la discussion entre les colonsespagnols et les indiens. Ainsi, il met en avant ce que demandent les colons aux indiens ce qui fait croire à leur supériorité dans le premier paragraphe comme s’ils exigeaient des indiens leursoumission totale, pour ensuite montrer dans le deuxième paragraphe qui, plus important (de la ligne 17 jusqu’à la fin), se consacre tout particulièrement à la réponse des indiens ; ces derniers sont alors,contre toute attente, non dociles et se rebellent contre leurs envahisseurs, ce qui permet de montrer au lecteur que ces prétendus « sauvages » ont eux aussi leur mot à dire, qu’ils ont eux aussi del’autorité et une identité propre (ils ne veulent pas changer de religion), qu’ils savent tout de même dialoguer avec des étrangers, qu’ils ne se laissent ainsi pas intimider par les puissancesoccidentales, qu’ils ne sont donc pas des peuples « sauvages », le narrateur fait par conséquent passer, par le discours des indiens, sa propre critique de la société européenne du XVIème siècle.

Le deuxièmetexte est extrait du livre de Jean de Léry, Histoire d’un voyage en terre de Brésil de 1578. Dans ce texte, le narrateur, ici interne de par l’emploi de la première personne (ex : « me fit » ligne5), nous rapporte (au discours indirect) le dialogue entre un brésilien et un européen, tout en incluant des passages de la conversation au discours direct. On remarque ainsi que le français calcule...
tracking img