Question de corpus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1616 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet Type bac 1

I. Questions de corpus :

Le corpus soumis à notre étude est composé de quatre textes de genres, d’auteurs et d’époques différentes mais d’un même thème commun. Le premier texte est un extrait de l’article « Paix » de Damilaville issu de l’Encyclopédie publié en 1750 et 1766 sous le siècle des Lumières au XVIIIe siècle, le second texte est extrait de pièce de théâtretragique de l’acte un scène six de La guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux publié en 1935, le texte C est un article de Guy de Maupassant publié dans Gil Blas le 11 décembre 1883 suivant le genre réaliste, enfin, le dernier texte est un poème du recueil L’année terrible, intitulé « Bêtise de la guerre » publié en 1872, de Victor HUGO, un célèbre romantique du XIXe siècle.
En effet, cesquatre textes abordent le thème des méfaits de la guerre à une époque et à des genres différents mais tous avec un discours argumentatif.
Il s’agira d’étudier les genres et les registres que les auteurs du corpus utilisent pour dénoncer les méfaits de la guerre dans chacun des quatre textes, puis nous étudierons quels sont les arguments mis en avant dans les textes A, B et D tout en lesreformulant.
Nous verrons tout d’abord que les auteurs du corpus utilisent différents genres tels que les Essais, le théâtre ou encore la poésie pour dénoncer les méfaits de la guerre, puis différents registres comme le polémique, satirique ou encore le lyrisme et le tragique, enfin, nous verrons les différents arguments mis en avant dans les textes A, B et D.

Les auteurs du corpus utilisent différentsgenres pour dénoncer les méfaits de la guerre. Dans un premier temps, les Essais sont des articles qui dénoncent publiquement les pratiques de la guerre comme l’article « Paix » de Damilaville et l’article de Guy de Maupassant publié dans Gil Blas. En effet, nous retrouvons dans ces deux extraits l’ambition de l’auteur à expliquer les points négatifs de la guerre comme on retrouve le champlexical de la guerre dans le premier texte : « fureurs de la guerre », « sang », « les armes », « guerriers », « champs dévastés » mais aussi dans le second : « massacreur », « brutes », « cadavres », « terreur », « fusiller » et un enchaînement de verbes d’action destinés à marquer le lecteur comme «  piller », « brûler », « ruiner », « se ruer » qui de plus, ont une assonance en « é » qui permet deles accentuer. Les auteurs font appel à la réalité en évoquant les faits concrets de la guerre, Guy de Maupassant se place comme un témoin de la guerre « nous avons vu fusiller », « nous avons vu tuer » il illustre ses propos d’exemples qu’il a vu de ses propres yeux tout comme le remarque Damilaville : « l’histoire nous fournit des exemples de paix violés, de guerres injustes et cruelles, de champsdévastés, de villes réduites en cendres. », il fait une énumération des méfaits que la guerre cause autour du peuple. Les essais ont pour objectif de convaincre le destinataire en faisant appel à la réalité des faits, à la raison mais tout comme le théâtre, ils jouent aussi sur les sentiments du lecteur ou spectateur.
Effectivement, le théâtre ou encore la poésie permettent de susciterl’émotion du destinataire afin de le sensibiliser sur les méfaits de la guerre. Dans La guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux, le personnage d’Andromaque essaye de convaincre Priam que la guerre n’est pas faite pour les hommes mais pour les bêtes puisqu’elle emploi le champ lexical des animaux sauvages : « les bêtes », « des loups », « des éléphants », « des onces », « un cerf ou un aigle » et seplace au statut de victime : « je vous en supplie » afin de toucher son interlocuteur et le spectateur pour qu’il lui donne raison. Dans le poème « Bêtise de guerre » de Victor HUGO, on retrouve la présence animal « bestial », « animal » mais le vocabulaire de la guerre est omniprésent : « chaos », « guerre », « choc », « bruit furieux », « noire », « de foudres armées », « fumée », « le mal »...
tracking img