Question de corpus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (332 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le réalisme est un mouvement littéraire apparu dans la seconde moitié du XIXème siècle en Europe. Il est définit par plusieurs caractéristiques.
Tout d'abord dans les ouvrages réalistes on peut ytrouver une abondance de description. Dans le livre de Flaubert Madame de Bovary, l'auteur décrit très explicitement le personnage principal ( Mme Leroux ), avec des adjectifs descriptifs : ''une petitevieille femme '' , '' elle avait aux pieds de grosses galoches de bois '' . Dans le second texte intitulé '' Germinie Lacerteux'' , les Frères Goncourt racontent longuement la démarche de Germiniepour avoir résolté une somme conséquante d'argent, & décrivent celui ci aussi. Enfin dans l'ouvrage Germinal, Emile Zola quant à lui décrit une soirée sanglant avec l'apparence des manifestants enrecourant aux adjectifs '' aux cheveux épars " , " avec des gorges gonflées ".
Ensuite, une autre principale caractéristique du réalisme est le recours à l'utilisation du dialogue. Dans le texte desfrères Goncourt, Germinie & Mme Jupillon se parlent entre elles & dans celui de Zola c'est Mme Hennebeau & Négrel qui discute. Le dialogue permet au lecteur de penser que la scène est réel, c'est un atoutpour rendre le texte réaliste encore plus.
De plus la présence d'un cadre spacio temporel est observable dans les ouvrages appartenant au réalisme, cela donne une idée de quand & où la scène se passeau lecteur. Chez les frères Goncourt l'histoire de Germinie se déroule vers '' dix heures & demie " , chez les Jupiilons. Et dans l'histoire de Zola la scène se passe dans la soirée, '' le soleil secouchait " dans la rue sans doute '' la route '' .
Enfin les auteurs réaliste utilisent un lexique technique, avec des procédés de comparaisons multiples pour donner encore plus de réalisme auxscènes. Flaubert compare le visage de la vieille dame à '' une pomme de reinette flétrie " , Zola évoque le fait que la hache " était comme l'étendard de la bande ".
Ces trois textes sont donc des...
tracking img