Question de corpus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (713 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet de Bac de français
Question de corpus
Le corpus est constitué de quatre textes, un extrait des Pensées de Pascal, une fable « le philosophe scythe » de La Fontaine, un poème de Voltairele Mondain, et un extrait des « Rêveries du promeneur solitaire » la cinquième promenade de Rousseau. Chacun de ces textes à une visée argumentative : les auteurs défendent leurs propres conceptions dubonheur. Nous allons voir comment chaque auteur définit le bonheur et quel procédé argumentatif utilise-t-il ?
Dans son essai, Blaise Pascal, qui est un philosophe du XVIIe siècle connu pour sesopinions jansénistes, cherche à convaincre le lecteur que bonheur et foi sont indissociables. Pour cela, l'auteur utilise une argumentation directe : il formule une paix abstraite pour : « Tous leshommes recherchent être heureux » y sont ulcérés par de nombreux exemples concrets : « Ce qui fait que les inventa la guerre, et que les autres n'y vont pas est ce même désir (...) » On constateégalement que l'auteur utilise la rhétorique persuasive, comme l'accumulation : « tous se plaignent, princes sujets, nobles, roturiers, vieux, jeunes, forts, faibles, savants, ignorants, sains, malades de touspays… » qui montre une certaine universalité dans l’ insatisfaction des hommes. Enfin, Pascal interpelle le lecteur à l'aide du pronom «nous», qui est associé à une question rhétorique, ce qui sonnecomme un appel à la réflexion : "Qu'est ce que nous crie cette avidité et cette impuissance... ? ». Ce procédé d'argumentation oppose celui de La Fontaine. En effet, dans sa fable, La Fontaine choisitune argumentation indirecte que constitue l'apologue. C'est un récit symbolique qui se termine par une morale à l'aide de laquelle l'auteur développe sa conception du bonheur. Ici, on voit clairementque La Fontaine s'élève contre le stoïcisme, dont la conception du bonheur est marquée par l'absence de passions et l'indifférence à tout ce qui touche à la sensibilité. Sa propre conception du...
tracking img