Question de corpus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (769 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce corpus ayant pour objet d’étude argumenter et délibérer, est composé de deux textes. Le premier, extrait de Jeannot et Colin a été écrit par Voltaire, philosophe des Lumières, en 1764 et met enscène un marquis et une marquise, leur fils accompagné d’un bel esprit et d’un gouverneur discutant de l’éducation du petit. Le deuxième texte a été écrit par Jules Valles en 1879 et met en scène unélève Jacques Vingtras qui évoque son enfance et ses expériences de collégien devant une copie où l’adolescent se retrouve sans inspiration.
A partir de là on pourra considérer que les deux textes,avancent des thèses respectives qu’il nous faudra reformuler.
Dans le texte A, de Voltaire, il est clair que l’auteur avance clairement que l’argent la noblesse, le haut rang social ne remplace pasl’apprentissage à l’école, la connaissance et la culture. On peut même dire que même si la culture générale ne sert pas directement dans la vie de tous les jours, elle est utile à l’ouverture d’esprit et lalucidité dont fait preuve le plus souvent les personnes de hautes conditions. Ainsi, dans ce texte, Voltaire exprime sa thèse par opposition avec celle du gouverneur et du bel esprit qui pense euxque « plaire » et « être aimable » suffit à s’intégrer dans le monde. Pour eux, les servantes et servants (« postillons » pour la géographie ou « l’almanach » pour l’astronomie ») du jeune marquis luiferont tout à sa place, il n’a donc pas besoin de tout apprendre. De plus, ils arrivent à faire croire que les choses passées ou encore abstraites comme l’histoire et la géométrie n’ont aucune utilitécontrairement à l’histoire du jour qui pourra lui servir à s’imposer en société. Voltaire lui, dénigre complètement les arguments de ces derniers par la moquerie : il critique cette société duparaître. En effet, il montre que l’ignorance fait des personnes comme le bel esprit qu’il décrit comme étant un « gracieux ignorant », et surtout met en évidence que les deux hommes n’encouragent pas...
tracking img