Question devoir n4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question :

Le corpus proposé présente trois documents du XVIIIème siècle; trois textes. Tous trois ont un point commun essentiel qui est le point de vue du récit.
Onpeut donc se demander quel est ce point de vue et son fonctionnement ? Ainsi que quels en sont les effets produits, voulus par les auteurs ?

Tout d'abord, dans chaque texte,le récit est raconté à la première personne. Le lecteur voit à travers les yeux d'un personnage, comme dans le document A « il y a six mois que j'achetai une maison decampagne à quelques lieux de Rennes [...] » ou dans le document C « j'aimais à me rendre dans ce lieu où l'on jouit à la fois d'une vue immense[...] ». Le point de vue de cesrécits est le point de vue interne.
Le narrateur est donc un personnage du roman, généralement un personnage principal mais peut être un personne secondaire (plus rarement). Cemode narratif se traduit par une bonne connaissance des émotions et des pensées du narrateur.
Si le récit est raconté à la troisième personne, le narrateur n'est pas unpersonnage de l'histoire et il ne fait que la raconter. Mais il peut tout de même intervenir pour faire part de ses sentiments et de ses jugements par rapport aux personnages.Tout cela donne un récit subjectif. La subjectivité est vue par les verbes de perception comme « on distingue »(doc C) ; par des verbes d'opinion « j'en considérais »(doc C); par de sentiments tel que « j'aimais »(doc C), « qu'il me plairait » (doc B) ; par de nombreux adjectifs « négligés », « confus », « fréquentes », « lourd »,« fourvoyés », »terrible », « grande », « longues », (doc A,B,C).

Ainsi, les auteurs ont voulu produire des effets. Celui du point de vue interne est l'identification au personnage
tracking img