Question prealable: supplement au voyage de boungainville / eloge de la différence / le rêve mexicain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (617 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question Préalable

On comparera les trois textes du corpus afin de trouver sur quelle ou quelles notions se rejoignent-ils. Le corpus se base sur trois essais, le premier, Supplément auVoyage de Bougainville, est écrit par Dénis Diderot (1713-1784) en 1773 ; en deuxième place on a Éloge de la différence, écrit en 1978 par Albert Jacquard (né en 1925); et troisièmement, Le rêve mexicain(1988), de Jean-Marie Gustave Le Clézio (né en 1940).
Pour arriver à notre objectif, on relèvera les idées contenues au long des trois textes.

On trouve dans le corpus, des procédésqui se répètent et quelques autres spécifiques de chaque récit. Les trois auteurs mettent en évidence les atrocités des colonisations et des affrontements entre différentes civilisations, dans Éloge dela différence on parle des « tentatives passés d’amélioration » (l.7) les traitant de « criminelles » (l.8) et « dévastatrices » (l.9). On présente aussi une « mort culturelle sous la pression de la« civilisation obligatoire » » (l.29 et 30). Dans Le rêve mexicain, l’auteur montre la grande « destruction de la Conquête » (l.4) : « détruisant ces cultures, en abolissant aussi complètement l’identitéde ces peuples » (l.4 et 5), « destruction des croyances, de l’art et des vertus morales » (l.8 et 9). Diderot, présente les attitudes des espagnols par des questions : « nous sommes-nous jetés surta personne ? avons-nous pillé ton vaisseau ? t’avons nous saisi et exposé aux flèches de nos ennemis ? t’avons-nous associé dans nos champs au travail de nos animaux ? » (l.5 à 8).
De même,dans les trois textes on trouve des éloges vers les indiens ou vers les « groupes que nous appelons «  primitifs » » (l. 32 de Éloge de la différence). Dans Éloge de la différence et Le rêve mexicain, onprésente ces sociétés harmonieuses : « harmonie entre l’homme et le monde, cet équilibre entre le corps et l’esprit » (l.21 de Le rêve mexicain) , « qualité des rapports humains, de l’harmonie...
tracking img