Questionnaire sur emile zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1340 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Questionnaire sur Emile Zola

1- Faites une biographie rapide de l’auteur
2- A quel mouvement littéraire et culturel appartient-il? De quel autre mouvement se rapproche son courant?
3- Citez les auteurs majeurs de ces deux mouvements, ainsi que quelques-unes unes de leurs œuvres.
4- Citez le Grand Œuvre de Zola. Expliquer ce qui le caractérise.
5- Où se situe le Bonheur desDames dans cet Œuvre?
6- Citez dans d’autres arts les artistes appartenant au même groupe, ainsi que leurs tableaux.
7- A quoi s’opposent Balzac, Zola?
8- Quel est le genre et le registre du livre au Bonheur des Dames? Justifier
9- De quel domaine s’inspire le mouvement de Zola ?
10- Quels sont les thèmes de prédilections du mouvement de Zola ?

1) Emile Zola naît le 2avril 1840 à paris. Il est le fils unique d’un italien : Francesco Zola, ingénieur de travaux publics, et d’une bourguignonne : Emilie Aubert. La famille part s’installer à Aix-en-provence.
Il n’a que sept ans quand son père meurt. Sa mère et sa grand-mère : Henriette Aubert, s’occupent alors de lui dans une grande instabilité financière.
Il commence ses études au collège d’Aix où il se lie d’amitiéavec Paul Cézanne avec qui il reste ami de longues années et à qui il doit de rencontrer des peintres telle que Monet, Renoir, Sisley, Pissarro et Manet.
En 1858, la famille Zola revient s’installer à paris et il poursuit ses études au lycée Saint-Louis. En 1859, il échoue deux fois au baccalauréat, et décide d’abandonné ses études pour travailler.
En 1862, il entre comme employé chez hachette.Il y reste quatre ans et devient rapidement chef de la publicité, ce qui lui permet de rencontrer tous les grands écrivains de son temps. Il publie son premier roman en 1864 chez Hetzel les contes à Ninon.
En, 1865, il rencontre Alexandrine Meley qui va devenir en 1870 sa femme.
En 1866, il quitte la librairie Hachette et devient chroniqueur littéraire à l’Evénement. Il publie aussi desarticles sur la peinture et le soutient qu’il apporte à Manet et d’autres peintres le font connaître. En 1867, Thérèse Raquin est son premier succès qui suscite énormément de critiques.
Après la guerre de 1870, à laquelle il ne participe pas car il n’est pas mobilisable il devient journaliste parlementaire. Le 22 juillet 1872, il se lie avec l’éditeur Georges Charpentier par la signature d’un contrat,c’est là que commence véritablement sa carrière littéraire qu’il concilie avec le journalisme. Peu à peu ses romans lui valent l’amitié d’écrivains comme Flaubert, les frères Goncourt, Daudet et Tourgueniev.
En 1877, la publication de l’Assommoir, le septième tome des Rougon-Macquart lui procure célébrité et richesse. Sa maison de Médan devient un lieu de rendez-vous pour les jeunes écrivainstels que Maupassant et Huysmans. Il devient le chef de file des Naturalistes.
Ses grands romans sont Nana (1880), au Bonheur des Dames (1883), Germinal (1885), l’œuvre (1886) qui le brouille avec Cézanne. Ils permettent au naturalisme de triompher dans toute l’Europe.
En 1888, suite à une liaison avec une jeune lingère il a deux enfants : Denise (1889) et Jacques (1891)
Convaincu que le véritablecoupable de l’affaire Dreyfus est le commandant Esterhazy, il publie dans l’Aurore le 13 janvier 1898 une lettre adressée au président Félix Faure intitulé J’accuse. Il est condamné à 3000francs d’amande et à un an de prison, il doit quitter la France le 18 juillet 1898, il s’exile à Londres.
En 1899, il revient dans son pays mais il est injurié et radié de la légion d’honneur. La plupart de seslecteurs l’on abandonné.
Séduit par les idées socialistes, il souhaite proposer des remèdes sous la forme d'une vision prophétique du devenir de l'homme dans ses Quatre Evangiles : "Fécondité", "Travail", "Vérité". Il commence  justice  le quatrième, quand il meurt le 29 septembre 1902 à paris asphyxié dans des conditions mystérieuses. Le 5 octobre 1902, il est enterré dans le cimetière de...
tracking img