Qui nonus gouverne ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10960 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|

Histoire des idées | Qui nous gouverne ? |

Brouillon Introduction
Il nous faut tout d’abord rappeler la signification du mot « gouverner ». L’étymologie de ce dernier (gubenare = diriger un navire) nous amène à penser que le gouvernement d’une cité ou d’une nation est comparable à celui d’un navire par son capitaine. Ici, on peut distinguer deux observations : « Gouverner » ne peut êtresynonyme de « imposer autoritairement» des directives à un corps soumis (peuple ou navire), bien au contraire, sur le bateau, le capitaine doit s’aider de ses forces existantes, c'est-à-dire les membres de son équipage. Cela leur permettra d’acquérir une unité et une stabilité. La seconde observation est que l’on gouverne uniquement lorsque l’on gouverne bien. En effet si le capitaine du bateause trompe de direction ou s’il n’a pas la capacité de diriger le bateau, il gouvernera mal et se verra perdre en légitimité vis-à-vis des ses matelots. Aussi, si le capitaine conduit le navire à bon port, qu’en est-t-il du bon chef d’Etat, du bon gouvernement ? Ou doit-il conduire le navire ?
On ne pourrarépondre a ces questions uniquement lorsque l’on aura bien défini qui nous gouverne ? Est-ce une personne physique ou morale ?

De plus, le simple fait de nous poser la question « Qui nous gouverne » sous-entend implicitement que le « moi », le « je » ne se gouverne pas, hors il est primordial d’accepter que l’on puisse se gouverner soi même ; ou en tout cas en partie. Ne suis-je pas le maître de mesdésirs, mes passions, mes envies ?
Ainsi Sommes nous alors le capitaine de notre propre navire ou bien somme nous régit pas autrui et le monde qui nous entoure ?
Cette problématique nous offre l'opportunité de choisir : qui nous voulons être (ou ne plus être), ce que nous voulons que devienne (ou pas) notre vie et notre planète, bref qui nous voulons "servir" la Lumière ou l'obscurité.Autrui nous gouverne

* La famille Theo et Cha
Le fondement de la vie est la famille car à l’Etat de nature, selon de nombreux philosophe comme Kant par exemple, ce sont les parents qui éduquent leur enfant, il apparaît ici nécessaire de faire un lien entre éduquer et gouverner. On peut se questionner sur l’importance du rôle joué par la famille en matière de gouvernance, et commentvivons-nous l’évolution de ce rôle ?
La famille exerce un rôle de socialisation très important. Cela signifie qu'elle contribue à l'acquisition des normes et des valeurs qui permettent à l'individu de vivre en société. Société, qui précisément, en occident a connu des évolutions marquées au cours de la deuxième moitié du XXème siècle. La famille a été affectée par ces changements auxquels elle a égalementcontribué en relation avec les autres agents de socialisation (école, monde du travail, églises …). Mais la famille, si elle s'est partiellement transformée, n'a pas disparu. Certains affirment au contraire qu'elle demeure la cellule de base de la société. Ceci étant dit, on peut affirmer que d’une certaine manière, la famille nous gouverne, car elle nous permet d’acquérir des normes et desvaleurs. En effet ce sont nos parents qui vont nous imposer des règles, prenons pour exemple la tolérance et le respect. La notion de respect et de tolérance va varier selon les familles, certains parents se verront imposer à leur enfant ce que d’autres n’imposeront pas aux leurs. Ceci montre bien qu’un parent à le pouvoir sur son enfant. Il décide de son éducation et doit imposer des règles s’il neveut pas se faire dépasser à l’âge de l’adolescence. Ces règles et ces valeurs, l’enfant va les imprégner et les appliquées car primo il n’a pas le choix, et secundo s’il n’applique pas ces règles il se verra contraints de punitions. En fait, on inculque aux enfants ce que l’on appelle « les bonnes manières ». Et tout ceci sera continué avec la scolarité de l’enfant qui apprendra de nouvelles...
tracking img