Qui suis-je

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La question qui « suis-je » admet-elle une réponse exacte ?

Introduction :
L’Homme est capable de décliner son identité, de définir son physique et d’expliquer sa profession. Seulement, peut-on être vraiment sûr de pouvoir ainsi se définir parfaitement et totalement? L’exactitude est ce qui caractérise les sciences formelles, telles les mathématiques, qui aboutissent à des résultats certainspar le biais d’une méthode imparable. Donner une réponse exacte à la question « qui suis-je » sous-entend par conséquent une réponse assurée et définitive, et c’est là que nous ne sommes plus vraiment sûrs d’être capable de fournir ce genre de réponse. Peut-on pousser l’analyse réflexive de soi jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à avoir une réponse aussi rigoureuse que le type de solutions quel’on obtient en mathématiques? Ou les réponses possibles ne sont-elles que relatives ?

1ere partie : oui la question « qui-je » admet une réponse exacte.

- nous sommes ce que les autres font de nous : identité
- nous sommes ce que nous avons conscience d’être : « je », Descartes
- nous sommes un ensemble de sentiments, de vécu : introspection

=> avoir conscience d’être individu avec un passéqui a fait de moi ce qui je suis maintenant (au présent).

2eme partie : non la question « qui-je » n’admet pas une réponse exacte.

- au même titre que le passé, mon futur va me faire changer et devenir quelqu’un d’autre = réponse en constante évolution. Sartre : « un jour tu seras la somme de tes choix »
- je suis aussi ce que je n’ai pas toujours conscience d’être = la part del’inconscient.
- je suis toujours quelqu’un par rapport à quelqu’un ou quelque chose d’autre, la réponse à la question « qui suis-je varie » selon qui la pose, réponse scientifique ?

Conclusion

Je suis une personne avec une identité constante mais je suis en évolution permanente, un être différent d’hier et de demain.

Si l’on demande à n’importe qu’elle individu qui il est il est normal qu’il répondeen déclinant son identité. Dans ce cas, la réponse ne connait jamais de changement. En dépit de l’évolution de mon caractère, de l’extension de mes connaissances, l’augmentation de mes relations avec autrui, mon identité ne change pas. Si je reconnais avoir changé à cause de telles ou telles épreuves auxquels j’ai été confronté, je sais aussi que c’est la même personne qui a changé. Certes jechange au cours du temps et des épreuves mais cela n’affecte pas mon identité, ni la personne que je suis. J’ai toujours le sentiment d’être, aujourd’hui la même personne qu’hier et que demain ; car ce qui me symbolise (nom, prénom…) n’ont jamais changé et ne changeront jamais.
C’es à partir de la connaissance de ce « je » que je me construis par rapport aux autres, au monde, au réel, c’est à partirde ce « je » que s’établissent les connaissances. C’est là dedans que l’on voit toute l’importance de savoir si la question « qui suis-je » admet une réponse exacte ou non. Cette connaissance est la première et celle qui en permet d’autres. Cette idée est illustrée par le Discours de la méthode de Descartes, dans lequel on voit que la détermination de ce qu’est ce « je » qui pense et quiintervient juste après l’affirmation de son existence.
En d’autres termes en admettant que « je » pense, Descartes ne définie pas un sujet personnel mais l’origine de tout sujet possible ; ce qui est contradictoire avec la question « qui » qui vise une réponse individuelle. Il faudrait donc que j’ai une vision détaillé de ma personne pour pouvoir savoir exactement ce que représente ce « je » qui permettoute mes pensées.

Lorsque je donne mon identité, je dis qui je suis aux yeux de l’état civil, sans prendre en compte mes sentiments, mes envies, ni ce que je représente dans le monde. De plus lorsque j’essaye de déterminer qui est ce « je » qui est à l’origine de mon raisonnement, j’essaye en réalité de trouver une vérité commune à tous les hommes.

Au fil du temps l’individu que je...
tracking img