Quinze promenades

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de Lecture L1 - 11/06/2011

Pinçon-Charlot Monique et Pinçon Michel, Paris : quinze promenades sociologiques, Paris, Payot, 2009.

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon sont deux sociologues du 20e et du 21e siècle travaillant souvent en collaboration. Ils sont tous deux directeurs de recherche au CNRS. Le thème central de leurs ouvrages est lié aux classes supérieures de lasociété: la bourgeoisie et l’aristocratie. Bien que le livre Paris: Quinze promenades sociologiques ne peut être classé dans ce thème-là, il entretient tout de même un lien avec leur domaine de prédilection puisqu’il traite de la diversité sociale et culturelle de la ville de Paris.
Concernant la méthode, en plus des références de nombreux ouvrages historiques, les deux sociologues ont vécu, en pleineimmersion, quelques jours, dans chaque quartier, analysant les comportements, les gestes, les tenues et bien d’autres éléments de chaque habitant-type. 
Le but de l’ouvrage est d’offrir à un public large la possibilité de découvrir l’extrême diversité de Paris. Cette ouverture au grand public est permise par un langage peu spécialisé, et une volonté de faire de ce livre une sorte de guidepratique: itinéraires des promenades tracées sur des plans, photographies, etc… Pinçon et Pinçon-Charlot encadrent alors ces visites en laissant la possibilité à chacun de s’adonner, un court instant, à une promenade intelligente tout en s’imprégnant d’un regard sociologique.

Différents angles sociologiques sont abordés: l'immigration, les flux de populations, la gentrification, et les mutationsarchitecturales. Je vais tout d’abord illustrer chacun de ces principaux thèmes avec une promenade, puis pour le reste des promenades, je tenterai de retrouver des points communs, mais autres que les principaux thèmes qui auront déjà été abordés.

L'immigration - Le Sentier.
Dans ce chapitre, les deux sociologues tentent de montrer que le Sentier constitue un quartier hybride; la richesse y côtoiela pauvreté.
La communauté juive, qui domine la commercialisation des productions du quartier, s'appuie sur l'emploi journalier d'une main d’œuvre immigrée.
Qu'est-ce que la journée type d'un immigré en quête d'un emploi dans ce quartier? Attendre patiemment avec son chariot à roulettes que le fabricant lui propose de faire de la manutention. Il s'agit de transports de gros stock demarchandises puisqu'il s'agit ici d'un quartier de grossistes. Ils sont toutefois organisés; la plupart de ces immigrés, qui sont des Sri-lankais ou des Bengalis, font en sorte de se faire embaucher selon l'ordre d'arrivée.
D'un point de vue architectural, les auteurs insistent sur l'impression de non fonctionnalité de cet endroit; cela est dû au fait que le Sentier a échappé aux percéeshaussmanniennes. Ainsi les aller-retour que nécessitent les échanges des marchandises font du lieu un quartier extrêmement dense en semaine.

Les flux de population – La Gare Saint-Lazare.
Un brassage social facilité par les transports en commun.
On ne peut penser cette ville sans prendre en compte sa banlieue. Le visage de Paris; c'est la ville à l'intérieur du bd périphérique et la banlieue. Cettedernière se déverse chaque jour dans Paris; cela est permit par moyens de locomotion, et les Pinçon se sont attardés sur l'exemple de la gare Saint-Lazare, qui est selon eux un endroit clé dans la distribution réciproque des flux Paris-Banlieue. « La ville est devenue le cœur d'une région dont elle ne représente plus que 19,4% de la population, soit 1 Parisien pour 4 banlieusards » (p.88).
Ceséchanges ont un impact sur la diversité sociale du quartier: les auteurs évoquent le « face-à-face révélateur » du McDonald's à l'hôtel Concorde-Saint-Lazare, mais surtout la salle des Pas Perdus, symbole de cette diversité sociale en un lieu réduit. Beaux quartiers et quartiers immigrés s'y déversent. L'illustration de cette idée est l'arrivée des hommes cravatés arrivant de Versailles, et les...
tracking img