Réalité virtuelle, animation de personnages et stéréovision

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 62 (15345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Réalité Virtuelle, Animation de Personnages et Stéréovision

Sommaire

Remerciements 2

Sommaire 3

Introduction 5

I. PRESENTATION DE L’IRIT 6

I.1. Présentation générale 6

I.2. Structure du laboratoire 6

I.3. Les projets 7

I.4. Quelques chiffres 8
I.4.1. Personnel en 2002 8
I.4.2. Ressources humaines en 2001 8
I.4.3. Budget 9
I.4.4. Equipement 9I.4.5. Publications des équipes de recherche 10

I.5. L’équipe SIRV 10
I.5.1. Composition de l’équipe 10
I.5.2. Les domaines technologiques 10
I.5.3. Les moyens humains et matériel 11

II. AU C''UR DU STAGE 13

II.1. Présentation générale 13

II.2. La capture de mouvement 14
II.2.1. Définition et fonctionnement 14
II.2.2. Processus de capture 17II.2.3. Le logiciel Kaydara MOCAP 20
II.2.4. Réalisations 21
II.2.5. Conclusions 26

II.3. Le travail sur la plateforme ASSET 27
II.3.1. La plateforme ASSET 27
II.3.2. L’intégration du module « webcam » 31
II.3.3. La stéréovision 35
II.3.4. Conclusions 36

II.4. La stéréoscopie et vision 3D 37
II.4.1. Principe de stéréoscopie 37
II.4.2. Le matérielde stéréoscopie à l’IRIT 37
II.4.3. Etude des différents types de stéréoscopie et de vision en relief 37
II.4.4. Tests comparatifs et bilan 41
II.4.5. Conclusions 43

III. BILAN 44

III.1. Mes travaux 44
III.1.1. L’animation de personnages 44
III.1.2. La plateforme de Réalité Virtuelle 44
III.1.3. La stéréoscopie 45

III.2. Autres projets et périphériques deRéalité Virtuelle 46
III.2.1. L’affichage haute résolution 46
III.2.2. La visualisation semi-immersive 47
III.2.3. Le dispositif de retour d'effort 3D 47

III.3. Les colloques et séminaires 47
III.3.1. Les séminaires d’équipe 47
III.3.2. L’EDIT 2005 48
III.3.3. Ludovia 2005 48

Conclusion 49

Bibliographie 50

Introduction

J’ai réalisé ce stage àl’IRIT dans le cadre de mon projet de fin d’études. Ce stage a pour objectif de constituer une première expérience professionnelle en tant qu’ingénieur. Il se déroule à la fin du cursus et se couronne par le diplôme d’ingénieur. Il est donc à mi-chemin entre les études et le monde professionnel.

J’ai choisi de réaliser ce stage à l’IRIT pour les raisons suivantes : l’IRIT est un centrede recherche très actif doté d’une plateforme de Réalité Virtuelle (PREVI). L’équipe qui travaille sur cette plateforme se nomme SIRV (Synthèse d’Images et Réalité Virtuelle) ; elle y développe un grand nombre de projets, et possède pour cela du matériel de pointe, tant au niveau des stations de travail, que dans les périphériques de Réalité Virtuelle et dans la capture de mouvement. J’étais donctrès intéressée par intégrer l’équipe SIRV, afin de mettre en pratique les connaissances acquises lors de ma filière I2RV (Image Interaction et Réalité Virtuelle).

Le sujet que m’a proposé Jean Pierre Jessel était assez vague, afin de me laisser la possibilité de choisir, une fois en stage, un ou plusieurs sujet(s) parmi les projets qui m’intéressaient le plus. En fonction de mes envieset des besoins de l’IRIT, j’ai donc travaillé sur les projets suivants :
- capture de mouvement,
- intégration de périphérique sur une plateforme de Réalité Virtuelle,
- stéréovision.
Mon stage s’est articulé autour de ces trois axes et c’est ainsi qu’il va être décrit dans les pages qui vont suivre.

Après une rapide présentation de l’IRIT, vous y trouverez la description de monstage, puis un bilan des connaissances que j’y ai acquises. Enfin, une bibliographie et des annexes viendront apporter des informations complémentaires sur mes travaux.
I. PRESENTATION DE L’IRIT

1 Présentation générale

Créé en janvier 1990, l’IRIT (UMR 5505 du CNRS) rassemble aujourd’hui plus de 400 chercheurs, enseignants chercheurs et doctorants du Centre National de la Recherche...