Rédaction snd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet de rédaction : Dans un registre pathétique, racontez une histoire vécue. Vous introduirez un sujet polémique.


Paris mi décembre, il est environ onze heures dumatin, et je profite pleinement de la neige en avance pour la saison. Les toits de la ville sont magnifiques recouverts de blanc, je ne me lasse pas de ce spectacle, un peu moins par la neige sur lestrottoirs ou sur la rue qui ressemble davantage à une boue indescriptible.
Emmitouflée chaudement dans mon manteau de laine, les gants au mains, l'écharpe autour du cou et le bonnet sur la tête,chaque chose à sa place, je suis équipée pour le froid, dont je me plains comme tout le monde. Mais cela m'importe peu, je m'apprête à rentrer dans un café où j'ai mes habitudes et dont la chaleurbienveillante me fait presser le pas.
Alors que je vais tourner au coin de la rue, quelque chose attire mon attention, une femme, assise sur un banc en fer forgé qui longeait les quais. D'un coup me vientà l'esprit l'image d'une photographie rétro de Robert Doisneau. Par curiosité, je traverse la rue et part à sa rencontre. Comme elle est seule, le regard rivé sur la Seine et que je suis d'une naturealtruiste, j'engage après m'être assise à coté d'elle, la conversation.
Elle se tourne vers moi et je remarque les nombreuses rides à ses tempes, ses yeux très clairs, mais sa peau abimée usée etfatiguée, et ses long cheveux blancs. On aurais cru qu'elle était vieille comme le monde et qu'une histoire se lisait sur son visage. Et pourtant, quelque chose se dégageait d'elle d'élégant, degracieux. Peut être était-ce sa façon d'être assise, davantage que ces vêtements sobres. Sa voix est rauque mais elle parle doucement. Sans me demander mon nom ou même ou ce que je lui veux, elle me dit deregarder autour de moi, de vraiment bien regarder et de lui dire ce que je vois. Peut être une ou deux minutes ce sont écoulées avant que je ne lui réponde, son charisme me laisse interdite et je...