République et laicité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LA FAMILLE UNE INSTITUTION EN Évolution
I- la diversité des modèles familiaux
A) qu'est ce que la famille ?
B) la famille aujourd'hui : une réalité plurielle.
II) les fonctions de la famille
A) la fonction de reproduction sociale
B) la fonction de solidarité
I - La diversité des modèles familiaux :
qu’est ce que la famille ?
Découverte d’une définition :
Il y a trois sortes de familles(exercice p.23)
*La famille nucléaire
Elle est composée d’un couple avec un ou plusieurs enfants naturels.
*La famille recomposée
C’est une famille issue de deux ou un divorce, où l’on trouve des demi-frères et des demi-sœurs, un beau père ou une belle mère.
*La famille monoparentale
Elle se compose d’un adulte ayant un ou plusieurs enfants.
conclusion : la famille est un ensemble depersonnes ayant un lien de parenté et vivant ou non ensemble. (on distingue ainsi les familles au sens large des familles au sens strict)
Deux définitions de la famille :
Définition sociologique :
Pour le sociologue la famille est une institution .C’est un ensemble de personnes unies par des liens de parenté.
Qu’est ce que la parenté ?
a1) Les relations de parenté sont des relations de mariage, defiliation, de germanité.
Les relations de parenté sont essentiellement sociales, et pas uniquement biologiques.
Exemple : Le couple de Chantal et de Philippe adopte Laura. La filiation n’est pas biologique mais juridique.
a2) Dans la mesure où les relations de parenté peuvent être sociales et pas seulement biologiques alors on peut imaginer que d’une société à l’autre , d’une époque à l’autreles relations de parenté s’organisent différemment.
On constate que selon les objectifs que la société assigne à la famille celle - ci s’organise selon des règles particulières.
C’est dans ce sens que la famille est une institution c’est à dire un ensemble de règles.
Diversité en matière d’alliance tout d’abord ;
Exemple 1: Les Nuers Soudanais
Les Nuers acceptent le mariage entre femmes, cequi chez nous est illégal. Chez les Nuers, la filiation est patrilinéaire. Si une femme est stérile, elle sera considérée comme un homme et ainsi elle pourra se marier avec une autre femme et assurer la poursuite de la lignée.
Exemple 2: Les Mossi du Yatenga
Les Mossi ont la particularité d’être polygames. Il y a plusieurs raisons à ce mode de vie. D’abord pour des causes religieuses mais aussipour des raisons pratiques en effet les enfants ne sont jamais éduqués par leur mère naturelle mais par une des autres femme du père, afin qu'une femme stérile puisse aussi profiter des joies de la maternité en élevant des enfants.
Ces deux exemples montrent que d’une société à l’autre, les règles d’alliance sont différentes cependant on constate qu’au delà de cette diversité, on a des règlesd’alliance qui existent dans toutes les sociétés. Elles sont dites universelles (point de vue des anthropologues)
Exemple de ces règles universelles c’est la règle d’exogamie, c’est l’obligation de former alliance avec une autre famille, d’où le tabou de l’inceste (relations sexuelles avec des membres d’une même famille). Il y a trois raisons à cette règle :
économiques : l’alliance permet l’échangeentre les familles
politiques : facteur de paix (voir les alliances entre familles royales)
sociales : la société est ainsi plus solidaire.
Diversité en matière de filiation ensuite ;
On constate que d’une société à l’autre, les règles de filiation divergent, on trouve trois modèles de filiations : matrilinéaire, patrilinéaire, bilinéaire.
Matrilinéaire : La filiation passe par la mère (elletransmet les biens et le nom de famille), la famille vit chez la mère .Le père social est l’oncle maternel, le géniteur est ignoré.(voir l'exemple des Mosos)
Patrilinéaire : La filiation passe par le père , c’est donc l’inverse de la filiation matrilinéaire, sauf que la mère n’est pas la tante paternelle, mais la génitrice.
Bilinéaire : La filiation passe par les deux parents, donc les deux...